Le père biologique de Laetitia Perrais et Jessica se porte partie civile

Le père biologique de Laetitia Perrais et Jessica se porte partie civile

Franck Perrais, le père biologique de Jessica et Laetitia,retrouvée morte en janvier dernier près de Pornic, a annoncé qu'il se constituait partie civile dans l'enquête sur les accusations de viol qui pèsent sur le père d'accueil de ses filles, Gilles Patron
On dit à chaque fois le père d'accueil, en parlant de M. Patron, mais M. Patron était rémunéré par le conseil général pour protéger les enfants et il a fait tout le contraire", a déclaré Maître Olivier Metzner, avocat de Franck Perrais, le père biologique de Jessica, la soeur jumelle de Laetitia, retrouvée assassinée en janvier dernier près de Pornic. (Lire ici l'article sur le principal suspect). L'avocat ajoute qu'il entend se constituer partie civile au nom de son client, "afin d'avoir accès au dossier et de défendre au mieux ses intérêts." Revenant sur la réception, deux fois, de la famille Patron par Nicolas Sarkozy le 31 janvier et le 17 février après le meurtre de Laetitia, alors que Franck Perrais n'était reçu que par un conseiller de l'Elysée, M. Metzner a déclaré: "Quand le président de la République dit: j'ai reçu la famille, alors qu'il a reçu un violeur et pas la famille, on peut s'interroger...". "Franck Perrais n'a jamais été déchu de l'autorité parentale", a-t-il souligné. Après le meurtre de Laetitia, "on a essayé de dire le plus de mal possible  sur Franck Perrais, pour que Jessica refuse de voir son père, maintenant on sait qu'elle était orientée", a-t-il estimé. "On comprend un peu mieux pourquoi M. Patron voulait éviter les contacts", a-t-il ajouté.   Le père d'accueil déchu de son agrément Le père d'accueil de Laetitia Perrais est mis en examen pour agression sexuelle et viol par personne ayant autorité sur la soeur jumelle de Laetitia, Jessica. Gilles Patron a été déféré mercredi devant le parquet de Nantes. Il est actuellement en détention provisoire. L'homme fait en outre l'objet de mises en examen pour "agression sexuelle" sur deux autres jeunes filles pour des faits commis en 2010 et 2011, a annoncé le procureur de la République adjoint de Nantes, Yves Gambert. Le conseil général de Loire-Atlantique a décidé jeudi de retirer "immédiatement" l'agrément de famille d'accueil à Gilles Patron. "Dans le cadre de ses compétences et vu la gravité des éléments portés à sa connaissance, le conseil général a bien évidemment et immédiatement engagé une procédure de retrait d'agrément qui entraine une impossibilité d'exercer pour M. Patron", précise le conseil, présidé par le socialiste Philippe Grosvalet. "Cette situation est aujourd'hui entre les mains du procureur, c'est à la Justice qu'il appartient désormais de trancher", conclut-il. La soeur jumelle de Laetitia, Jessica, aujourd'hui âgée de 19 ans et qui résidait toujours chez M. et Mme Patron, a indiqué avoir eu des relations sexuelles contraintes avec Gilles Patron depuis "au moins ses 16 ans". Ce dernier a reconnu en garde à vue les faits concernant Jessica, mais seulement à partir des 18 ans de la jeune fille et de manière consentie. Il a évoqué une "relation fusionnelle" et une "relation amoureuse consentie", a précisé son avocat, Me Gambert. Gilles Patron a par ailleurs "nié intégralement les allégations" concernant les deux amies de Jessica, a précisé le procureur adjoint. A ce stade, l'enquête ne porte pas sur d'éventuels faits concernant Laetitia ou des tiers, "mais nous sommes aux prémices de l'instruction", a précisé le Procureur de la République adjoint

Franck Perrais Jessica Vidéo accusations viol avocat Gilles patron tué photo histoire incroyable fait divers

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste