Les Frére Bogdanoff ( Igor et Grichka )

Que pensez vous des Frére Bogdanoff ( Igor et Grichka )

Les frére Igor et Grichka Bogdanoff ou Bogdanov (nés le 29 août 1949 à Saint-Lary, Gers, France) sont des frères jumeaux français d'origines russe et autrichienne, producteurs-animateurs de télévision, universitaires et essayistes, s'étant illustrés dans les domaines de la science-fiction, de la cosmologie, et de la vulgarisation scientifique.

Enfance et débuts C'est principalement leur grand-mère maternelle Bertha Kolowrat-Krakowská qui élève les jumeaux. Jusqu'à l'âge de 9 ans, Igor et Grichka partagent leur temps entre leurs précepteurs et les ouvrages en français, russe, allemand ou anglais de la bibliothèque familiale, où naît leur passion pour l'astronomie. Une passion qu'ils s'empressent ensuite de partager avec leurs camarades de dortoir à l'école de Sorèze, dans le Tarn : l'école est une ancienne abbaye, où ils entrent à l'âge de 9 ans. Toutes les nuits ils sortent de l'école en cachette pour aller regarder les étoiles. Leur mère « Maya » Maria Dolores Kolowrat-Krakowská meurt en 1982 à 56 ans, après une chute de cheval. Pilotes de planeur à l'âge de 15 ans, puis d'avion et d'hélicoptère, ils ont la passion de tout ce qui vole. Igor est un passionné d'hélicoptère et revendique aujourd'hui 4 000 heures de vol. Les jumeaux ressentent un besoin de communiquer leurs passions. En septembre 1976, Grichka téléphone à plusieurs reprises la direction de TF1 jusqu'à ce qu'on lui passe Yves Mourousi, qui présente à l'époque le journal de 13 heures. Le lendemain, ils sont sur le plateau du JT pour présenter leur livre Clés pour la science-fiction. Emballé par le numéro des jumeaux, Yves Mourousi leur propose d'animer dans son émission dominicale Bon appétit une séquence consacrée aux robots et aux extraterrestres. Leur carrière est ainsi lancée : c'est le tremplin qui débouchera plus tard, en avril 1979, sur Temps X. Activité télévisuelle[modifier] Un sur Cinq[modifier]Les frères Bogdanoff ont commencé leur carrière télévisuelle dans l'émission d'Antenne 2 Un sur Cinq, animée par Patrice Laffont. Ils y tiennent une rubrique sur la science-fiction, suite à la parution de leur premier livre Clefs pour la Science-Fiction. Après l'arrêt de l'émission, les Bogdanoff quittent Antenne 2 pour TF1. Temps X[modifier]Ils font leur apparition notable dans le paysage télévisuel le 6 avril 1979 avec l'émission Temps X sur TF1. Cette émission, programmée jusqu'en 1989, mêle science, science-fiction et culture populaire et devient très populaire au fil des années. Les frères Bogdanoff y sont mis en scène habillés de combinaisons futuristes et évoluant dans un décor de vaisseau spatial. C'est le premier magazine télévisé de science-fiction en France. Les téléspectateurs peuvent y découvrir notamment des séries fantastiques, dont certaines sont à l'époque inédites en France (ou diffusées de manière lacunaire), par exemple La Quatrième Dimension, Star Trek, Cosmos 1999, Au-delà du réel, Doctor Who. Sont également proposés des extraits de films de science-fiction comme La Mouche noire. L'émission fait participer de futures célébrités comme Franck Dubosc en pilote de vaisseau ou Frédéric Beigbeder interviewé à 13 ans sur la science-fiction. Parallèlement, Igor et Grichka Bogdanoff assurent la production et la présentation de deux magazines scientifiques sur TF1 : 2002 – L'Odyssée du Futur en 1982 (mensuel programmé à 20 h 30) et Futur's en 1990 (hebdomadaire programmé à 22 h 30). Du côté des sciences, le magazine traite aussi bien des concepts les plus sérieux tel que la spéculation, les pseudo-sciences ou sensationnels tel que les OVNI, la théorie des anciens astronautes, la vie extraterrestre ou l'archéologie fantastique[15]. En futurologie, les frères Bogdanoff évoquent, dès 1980, quelques mois après la création du Internet Configuartion Advisory Board[16] la création d'un réseau mondial baptisé « Internex ». Si l'entreprise est jugée enthousiaste, attachante et artistique 30 ans plus tard par le quotidien Le Figaro, elle est aussi considérée par celui-ci comme approximative et imprécise. Autres émissions Après une interruption de leur activité télévisuelle d'une dizaine d'années pour effectuer des études (voir ci-après), les frères Bogdanoff retrouvent la télévision en 1999, sur la chaîne 13ème rue avec le magazine hebdomadaire Projet X 13, puis sur France 2 où ils présentent à partir de 2002 le court programme hebdomadaire Rayons X. Ce magazine scientifique a la particularité d'être présenté par les répliques virtuelles des deux animateurs, procédé qui repose sur une technologie d'imagerie 3D. La thématique de cette émission, composée de programmes courts quotidiens (deux minutes) et de « spéciales » diffusées quatre fois par an, repose essentiellement sur les évolutions scientifiques et technologiques qui caractérisent le monde moderne. En 2006, ils sont les vedettes d'une série d'annonces publicitaires pour Club Internet, diffusées sur plusieurs chaînes télévisées françaises. Le 26 mars 2007, les frères Bogdanoff présentent sur la chaîne Sci-Fi une soirée spéciale autour du lancement de la série inédite d'anticipation Century City. Ils sont aussi présents sur la chaîne nationale serbe[précision nécessaire], où ils réalisent et animent des émissions scientifiques. Le 25 octobre 2008, ils démarrent une nouvelle émission baptisée Science X sur France 2. L'émission reçoit des critiques mitigées. Au lendemain de la première diffusion, la journaliste Charlotte Moreau du Parisien estime que « Science X est du jamais vu à la télévision française » et que « l'amateur de vulgarisation scientifique en a pour tout son saoul ». L'émission est à l'inverse très sévèrement critiquée par Pierre Vandeginste, journaliste scientifique, ancien du magazine La Recherche, qui estime dans un article issu de son blog et repris par le journal en ligne Rue89[18], qu'elle propose un « contenu scientifique proche du zéro absolu ». Le 8 janvier 2009, France 2 annonce que leur émission était « suspendue de tournage », et que la chaîne souhaitait « renégocier le contrat » de ses présentateurs. Les émissions Science X de janvier sont annulées au motif de l'audience jugée insuffisante (environ 8 % de parts de marché sur l'ensemble des cinq premières diffusions, soit une moyenne d'1,1 million de téléspectateurs), à une heure où l'audience compte beaucoup en raison des règles de diffusion de la publicité s'appliquant en 2009 (voir La réforme de France Télévisions). Leur émission renommée Science 2 depuis mars 2009 se définit désormais comme l'émission de la découverte avec un spectre de thématiques plus large comme la santé, la nature, les nouvelles technologies. Elle est diffusée le samedi à 18 h 05. Ils reviennent en 2010, avec un nouveau magazine scientifique intitulé À deux pas du futur. L'émission est diffusée en seconde partie de soirée les lundis 23 et 30 août 2010

frere soeurmaladie rare mystere Leurs Mentons os longs extratesrestre ovni secoupe volante visage gers VIE mort monstre creature

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste