News Edgar Jimenez tueur de 14 ans qui effraie le Mexique

News Edgar Jimenez tueur de 14 ans qui effraie le Mexique

Le procès d'Edgar Jimenez, surnommé "El Ponchis", a commencé à huis clos au Mexique. Malgré son jeune âge, il doit répondre de quatre meurtres, dont les vidéos avaient été diffusées sur internet, de trois enlèvements et de trafic de drogue. Peut-il être réhabilité ?
Je les ai tués. Je n'aimais pas ça, mais on m'avait menacé". Pas de regret, à peine une amorce d'excuse : Edgar Jimenez, surnommé "El Ponchis" ("Le manteau"), ne nie pas les meurtres qui lui sont reprochés. Pourrait-il tuer à nouveau ? Ceux qui l'ont rencontré en sont persuadés. Edgar Jimenez n'a pourtant que 14 ans. Et le procès de ce jeune tueur, accusé de quatre meurtres, de trois enlèvements et de trafic de drogue à la solde de narcotrafiquants, a commencé cette semaine à huis clos au Mexique, avec à la clé une peine maximum de trois ans, en raison de son âge. "El Ponchis", né aux Etats-Unis et de nationalité américaine, avait été arrêté en décembre à l'aéroport de Cuernavaca, capitale de l'Etat de Morelos, à 90 km au sud de Mexico, alors qu'il avait l'intention de s'envoler pour San Diego, en Californie, où vit sa mère de nationalité mexicaine. Mais bien avant son arrestation, son cas avait suscité une forte émotion au Mexique avec la diffusion sur l'internet de vidéos de ses meurtres, filmés sur téléphone portable. Il y avouait aussi avoir tué sur ordre de Jesus Radilla, l'un des chefs du cartel du Pacifique Sud, actif dans les régions de Cuernavaca et d'Acapulco, la célèbre station balnéaire du sud du Mexique. Débat sur l'âge pénal Edgar Jimenez a indiqué qu'il avait commencé ses activités criminelles à l'âge de 11 ans, forcé par des narcotrafiquants. "Ils m'ont dit qu'ils allaient me tuer", s'est-il justifié. Plus de 65 témoins ont été cités à Miacatlan, localité du Morelos, où il est détenu dans un centre pour mineurs. "Il y a suffisamment d'éléments pour le condamner à la peine maximum, mais pour un jeune de son âge, c'est trois ans", a indiqué le procureur chargé des délits commis par des Adolescents du Morelos, Juan Manuel Serrano. Ce qui pose la question de sa réhabilitation : d'ici trois ans, ce jeune tueur, semblable aux enfants soldats enrôlés de force par de nombreuses guérillas de la planète, pourrait-il revenir à une vie normale ? Ce procès provoque un débat au Mexique sur les peines applicables à des mineurs accusés de crimes graves. Selon le ministère de la Justice, de décembre 2006 à avril 2010, 3664 mineurs ont été arrêtés dans des opérations contre le crime organisé. Juan Martin Perez, directeur de l'ONG Réseau pour les droits de l'enfance, craint que ce procès ne renforce les partisans de l'abaissement de l'âge pénal. Il met en garde : "Le cas d'Edgar est singulier et ne peut être pris comme référence pour légiférer". Un docteur en droit pénal, Raul Carranca y Rivas, est par contre favorable à une "indétermination" de l'âge pénal pour les jeunes au dessus de 12 ans et "l'individualisation" de la condamnation sur la base d'études d'experts sur la responsabilité des mineurs.

Le plus jeune tueur du monde serial killer mexico en série espagne France

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

ravenne
  • 1. ravenne | 21/07/2011

Il as la tête d'un vrai malade... béééé

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste