News : Spectaculaire braquage tourne à la fusillade au casino d'Aix-en-Provence

News : Spectaculaire  braquage tourne à la fusillade au casino d'Aix-en-Provence

Un commando lourdement armé s'est attaqué dans la nuit de samedi à dimanche à un établissement du groupe Partouche, déjà victime d'un braquage en avril. Un policier a été blessé au bras. Les malfaiteurs ont pu repartir avec un butin de plusieurs dizaines de milliers d'euros.
Le casino d'Aix-en-Provence, qui appartient au groupe Partouche, est l'un des plus importants de France : c'est le deuxième du pays derrière celui d'Enghien-les-Bains. Il compte plus de 350 machines à sous, le plus important parc de la région, et vante sur son site internet sa salle de poker, la plus grande du pays. Une proie tentante pour des braqueurs... En avril, il avait déjà été la cible d'un braquage, au cours duquel une somme de 100.000 euros avait été volée en quelques minutes. Cette fois encore, c'est un commando fortement armé, disposant notamment de fusils mitrailleurs de type Kalachnikov, qui a pris d'assaut le casino dans la nuit de samedi à dimanche. Mais le braquage a aussi dégénéré en fusillade entre des policiers venus pour tenter d'empêcher le hold-up, et les membres du commando, qui ont pu prendre la fuite en emportant un butin "de l'ordre de plusieurs dizaines de milliers d'euros", selon les enquêteurs. La direction de l'établissement a estimé quant à elle que le vol ne "devrait pas excéder les 30.000 euros". Des jetons appartenant à l'établissement, difficilement écoulables, ont également été dérobés L'alerte a été donnée par un policier en civil, des surveillances ayant été mises en place dans les casinos par le Service central des courses et jeux du ministère de l'Intérieur face aux attaques répétées survenues depuis un an contre les établissements de jeux dans l'hexagone. C'est vers 1 heure du matin que ce policier, remarquant le manège des braqueurs, a prévenu ses collègues du commissariat d'Aix. A l'arrivée d'une patrouille de la brigade anti-criminalité, les malfaiteurs, au nombre de cinq, ont ouvert le feu au fusil mitrailleur et un policier a été touché à un bras. Les recherches se poursuivent Les malfaiteurs ont pris ensuite la fuite. Les policiers ont tenté d'immobiliser leur véhicule en jetant une herse ("stop stick") dans ses roues ; un pneu a crevé, ce qui les a contraints à changer rapidement de moyen de transport. Ils ont alors abandonné leur véhicule dans les faubourgs de la ville en le brûlant, avant de repartir dans une voiture volée. Les forces de l'ordre, renforcées par des hommes du Groupe d'intervention de la police nationale, tentent toujours de les retrouver dans la commune de Saint-Mitre-les-Remparts, au bord de l'Etang de Berre, leur véhicule ayant été repéré en direction d'un camping qui s'étend sur une vaste zone boisée où les recherches s'avèrent difficiles. Le parquet d'Aix et la brigade de répression du banditisme de la PJ de Marseille sont saisis de l'enquête. Pendant que se poursuivent les recherches, le policier blessé, transporté à l'hôpital, devait subir une intervention dans la matinée de dimanche. Plusieurs impacts de balles ont été relevés. Depuis avril 2010, plus d'une dizaine d'attaques de casinos sont intervenues en France. "Avec ce nouveau hold-up, on a atteint le point de non retour. Ici jamais jusqu'à présent un policier n'avait été blessé à la Kalachnikov. L'escalade que nous avions dénoncée doit être enrayée", s'est indigné David-Olivier Reverdy, secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

braquage casino Aix jeu gratuit roulette Poker Provence un énorme Mer toulouse Deauville machine sous gagné jackpot

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste