Que pensez vous du nouveau Apple iCloud

Que pensez vous du nouveau Apple iCloud

Apple a enfin dévoilé ses services en ligne gratuits « dans le nuage ». Et les rumeurs n’étaient pas toutes vraies, loin s’en faut. Qu’est-ce qui se cache derrière iCloud ? Premiers éléments de réponses.
u’on se le dise : iCloud n’est pas un simple disque virtuel permettant de stocker ses données personnelles pour y accéder depuis n’importe quel ordinateur en ligne. Apple y ajoute en effet les fonctions de synchronisation et de push. Autrement dit, les contenus présents sur un compte iCloud sont automatiquement transférés sur tous les terminaux reliés à ce compte. Les données sont bel et bien téléchargées sur chacun d’eux et sont accessibles hors ligne une fois le transfert effectué. La synchronisation assure qu’une modification effectuée sur un document depuis l’un des terminaux sera répercutée automatiquement sur les autres. Quelle différence avec des services comme Dropbox ou LiveMesh de Microsoft ? En théorie, très peu. Mais la synchronisation d'iCloud s’étend aux applis iOS, aux courriers électroniques, à l’agenda, et pas seulement aux fichiers (musique, photos, etc). Surtout, l’approche d’Apple, centrée sur les applications et non pas sur les données, simplifie considérablement la tâche de l’utilisateur, qui n’a pas à se soucier de sélectionner les répertoires et les fichiers à synchroniser. iCloud est directement intégré à l’OS (Mac OS X et iOS), qui prend en charge la synchronisation. iCloud est-il un service de streaming musical ? Non. Les rumeurs sur le lancement d’un service de streaming musical par Apple ne se sont pas vérifiées. Apple propose en revanche une nouvelle version de son logiciel iTunes (10.3) incluant le service « in the cloud ». Celui-ci permet de télécharger les morceaux achetés sur la boutique en ligne d’Apple (et associés à un compte) vers tous ses appareils iOS, sans surcoût. Mais pas seulement. Avec iTunes Match, les morceaux qui ne sont pas issus d’iTunes sont également disponibles sur iCloud et même remplacés par des versions AAC à 256 kbits et sans aucun verrou anticopie (DRM), si ceux-ci figurent dans le catalogue d’Apple (18 millions de titres). Le système fonctionne quelle que soit l’origine de la musique… piratée ou non. Bref, Apple transforme un morceau piraté en une version légale d’excellente qualité, issue de son catalogue, et sans DRM. A condition de payer 24,99 dollars par an et de résider aux Etats-Unis, seul pays où Music Match sera disponible. Apple aurait-il trouvé un moyen de gagner de l’argent grâce au piratage ? Comment installer iCloud ? Le service sera disponible sur les prochains systèmes d’exploitation d’Apple : iOS 5 (attendu cet automne) sur iPad, iPhone et iPod Touch, et Mac OS X Lion sur les Mac (disponible en juillet). Utilisateurs d’Android, de Blackberry et autre Symbian, passez votre chemin. Sur un iPad, l’activation d’iCloud se fait après le passage vers iOS 5. Et sur PC ? Apple n’a pas détaillé les services d’iCloud compatibles avec Windows Vista et 7. Mais on sait qu'iTunes in the cloud est disponible sur PC aux Etats-Unis, et sera proposé en France, mais sans iTunes Match (réservé aux US). Les utilisateurs de PC pourront également synchroniser dans le nuage les contacts et calendrier d'Outlook 2010 et 2007 (à l'aide d'un panneau de contrôle iCloud). Quelles sont les données prises en charge par iCloud ? Photo Stream, le service iCloud pour les photos. agrandir la photo Les contenus achetés sur la boutique iTunes, la musique (y compris celle qui n’a pas été téléchargée sur la boutique Apple), les photos (avec le service Photo Stream d’iCloud), mais aussi les applications iOS et les livres téléchargés sur l’iBookstore. Point intéressant : iCloud backup permet de sauvegarder dans le nuage tout le contenu d’un terminal iOS, sans fil et sans passer par un ordinateur Mac ou PC. En théorie, iCloud n’a pas de limite. Les développeurs pourront intégrer à leurs applications ses fonctions grâce aux API iCloud mises à disposition par Apple. A ce stade, les applis maison d’Apple, Pages (traitement de texte), Numbers (tableur) et Keynote (présentation) assurent déjà le stockage et la synchronisation sur iCloud. Mais d’autres devraient suivre dès cet automne. Combien ça coûte ? Le service est gratuit, mais l’espace de stockage est limité à 5 Go pour le courrier électronique, les documents, les sauvegardes. L’espace requis par Photo Stream n’est pas décompté de ce total ni les contenus achetés sur les boutiques en ligne d’Apple. La société proposera cet automne d’étendre ce volume de stockage, moyennant finance. Avec 5 Go offerts gratuitement, l’offre d’Apple est supérieure à Google Docs (1 Go), mais inférieure à Microsoft Sky Drive (25 Go). iTunes Match est un service exclusivement payant : 24,99 dollars par an. Ça sort quand ? Il faudra attendre la disponibilité d'iOS 5 (cet automne) et de Mac OS X Lion (juillet) pour en profiter. A ce stade, seuls les développeurs inscrits auprès d’Apple peuvent télécharger les versions bêta de ces logiciels et goûter à iCloud. Apple ne précise pas si iTunes Match sera un jour proposé aux utilisateurs en dehors des Etats-Unis.

Steve Jobs directeur général apple sorti lundi arrêt maladie présenter iCloud Nouveau service stockage partage ligne automatisé téléphone portable contenus présents futur appareils groupe explication

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

  • 1. | 08/06/2011
Esperont qui seras mieux que l'ancien

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste