La sonde Juno part vers Jupiter à la recherche de la recette des planètes

La sonde Juno part vers Jupiter à la recherche de la recette des planètes

La Nasa va lancer vendredi sa sonde Juno vers Jupiter, la plus massive des planètes du système solaire. Elle détiendrait le secret de la formation des planètes.
Le compte à rebours est lancé. La Nasa s'apprête à lancer vendredi la sonde d'exploration spatiale Juno vers Jupiter. La sonde propulsée par énergie solaire, d'un coût de 1,1 milliard de dollars, doit entamer une odyssée de cinq ans vers la plus massive des planètes du système solaire. Objectif : tenter de mieux comprendre comment s'est formée cette énorme planète gazeuse et, par extension, quelle est la recette de fabrication des planètes. De l'eau à l'état liquide sur Mars ? Quand Vénus vient charmer Jupiter Atlantis : dur retour sur Terre... Voici le probable successeur d'Atlantis De l'eau à l'état liquide sur Mars ?Des scientifiques de la Nasa ont annoncé, jeudi, avoir découvert "une série d'éléments" pouvant suggérer la présence d'eau à l'état liquide sur la fameuse "planète rouge". Publié le 05/08/2011 Quand Vénus vient charmer JupiterIl est des rencontres qui méritent de se lever tôt. Vendredi à l?aube, Vénus et Jupiter se frôlent dans le ciel. Explications et conseils de la revue Ciel & Espace. Publié le 04/11/2004 Atlantis : dur retour sur Terre...Avec l'ultime atterrissage d'Atlantis s'est achevé, en ce 21 juillet 2011, le 135e et dernier voyage d'une navette. Désormais, les Etats-Unis dépendront entièrement des Soyouz russes pour transporter leurs astronautes vers l'ISS, jusqu'à ce qu'un nouveau vaisseau américain ne prenne la relève. Publié le 21/07/2011 Voici le probable successeur d'AtlantisLa fusée Atlas V pourrait être adoptée par la NASA d'ici quatre ans. Objectif : envoyer de nouveau des astronautes vers la Station spatiale internationale. Publié le 19/07/2011 Plus d'infos Avec sa flamboyante tache rouge et une masse dépassant celle de l'ensemble des autres planètes, Jupiter intrigue les astronomes car elle pourrait bien être la première à s'être formée dans le système solaire. "Lorsque le Soleil a été formé, elle a récupéré la grande majorité des restes", résume Scott Bolton, principal scientifique du programme Juno et membre du Southwest Research Institute à San Antonio, au Texas. Faire mieux que Galileo "C'est pourquoi elle est très intéressante pour nous : si nous voulons remonter dans le temps et comprendre d'où nous venons et comment les planètes se sont formées, c'est Jupiter qui en détient le secret", souligne-t-il. "Et donc, nous voulons connaître la liste des ingrédients. Ce que nous cherchons vraiment à faire, c'est découvrir la recette de fabrication des planètes", résume ce chercheur. En 1989, la Nasa avait lancé la sonde Galileo, qui était entrée en orbite autour de Jupiter en 1995 et s'était désintégrée en plongeant dans la planète en 2003. D'autres engins spatiaux de la Nasa, comme Voyager 1 et 2, Ulysses et New Horizons ont aussi approché la cinquième planète en partant du Soleil. Mais cette fois-ci, "nous allons aller plus près de Jupiter qu'aucun autre vaisseau spatial", a souligné Scott Bolton cette semaine devant la presse. "Nous serons seulement à 5.000 km au-dessus de la crête des nuages". "Et nous plongerons également sous les ceintures de radiations (de Jupiter), ce qui est très important pour nous car elles constituent la région la plus dangereuse du système solaire, sauf si l'on voulait aller droit vers le Soleil lui-même", s'est-il réjoui. Arrivée prévue:juillet 2016 Le voyage vers Jupiter ne se fera pas en ligne droite, a expliqué Jan Chodas, directrice du projet Juno au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa à Pasadena (Californie). "Nous la lançons de la Terre en août, nous contournons l'orbite de Mars, nous faisons deux grandes manoeuvres dans l'espace pour la mise à feu des moteurs", a-t-elle énuméré. Ensuite, Juno reviendra frôler la Terre en octobre 2013 avant de cingler vers Jupiter. Arrivée prévue: juillet 2016. Elle utilisera une série d'instruments, dont certains fournis par l'Italie, la France et la Belgique dans le cadre d'un partenariat avec l'Agence spatiale européenne, pour étudier le fonctionnement de la planète et sonder ses entrailles. Deux expériences clés consisteront à tenter d'évaluer la quantité d'eau que contient la planète et de déterminer si "elle a un noyau d'éléments lourds en son centre, ou si elle n'est composée que de gaz", a expliqué Scott Bolton. Les scientifiques cherchent aussi à en savoir plus sur les champs magnétiques de Jupiter et sur sa tache rouge, lieu d'une tempête qui fait rage depuis plus de 300 ans. Juno s'inscrit dans une série de missions d'étude du système solaire, a souligné Jim Green, directeur de la division de la Nasa consacrée à l'étude des planètes : la mission Grail doit être lancée vers la Lune en septembre, et le Mars Science Laboratory devrait démarrer en novembre. "Ces missions sont conçues pour répondre à certaines des questions les plus complexes entourant la science des planètes : tout ce qui concerne nos origines et l'évolution du système solaire", a-t-il souligné

nasa Planète'' mission mars lune systeme solaire soleil science monde News info secret terre energie venus jupiter

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Delta electric international grossiste fourniseur distributeur