États-Unis Mark Stroman Le vengeur du 11 septembre exécuté

États-Unis :Mark Stroman Le "vengeur" du 11 septembre exécuté

Mark Stroman, 41 ans, a été exécuté mercredi à Hunstville, Texas. Il avait été reconnu coupable de meurtre racistes perpétrés après le 11 septembre 2001 pour, selon ses dires, « venger l'Amérique ».

L'effondrement des deux tours jumelles du World Trade Center ne comptait pas seulement des victimes new-yorkaises. Les dommages collatéraux provoqués par les attaques du 11 septembre 2001 ont traversé les eaux de l'Hudson. Après les attentats, plusieurs faits divers avaient émaillé les colonnes des journaux locaux. On se souvient notamment de ces chauffeurs de taxis pris à parti par la populace en colère au prétexte qu'ils étaient Pakistanais – et donc liés aux terroristes. C'est l'un de ces hommes, l'un de ceux qui entendait « venger l'Amérique », qui a été exécuté mercredi à Huntsville, Texas. Mark Stroman, 41 ans, a reçu une injection mortelle. Il avait été reconnu coupable du meurtre d'un Hindou, Vasudev Patel. L'homme, islamophobe convaincu de la supériorité de la race blanche, a également été reconnu coupable du meurtre de Waqar Hasan, un épicier musulman d'origine pakistanaise, sur lequel il avait tiré à bout portant sans poser de question, quatre jours seulement après les attaques d'al-Qaida. Mark Stroman avait été enfin reconnu coupable d'une tentative de meurtre d'un employé d'une station-service de Dallas. Cette dernière victime avait appelé, depuis plusieurs mois, à la clémence envers Mark Stroman, prêchant le « pardon » envers celui qui avait tenté de le tuer. « Mes parents m'ont appris à me mettre dans la peau des autres, a-t-il déclaré au New York Times. Si on te blesse, ne te venge pas. Pardonne. Vis ta vie. Cela ne peut que t'être bénéfique à toi et aux autres. » Stroman partageait cette volonté d'apaisement. « La haine doit s'arrêter, a-t-il déclaré, nous faisons tous partie de la même planète (...) Nous avons besoin de plus de pardon et d'empathie et de moins de haine. » Son avocate a présenté Mark Stroman comme quelqu'un de « bouleversé », en « rage » après les attentats du 11 septembre au cours desquels il dit avoir perdu sa demi-sœur. Il souhaitait se venger de « ceux dont il pensait qu'ils avaient quitté le Moyen-Orient pour s'installer aux États-Unis ». Il a été exécuté mercredi soir, le 28e condamné exécuté cette année aux États-Unis.

décidé venger amérique des attentats du 11 septembre 2001 prison info News humain sauveur tueur américain killer serial en serie tours jumelles World Trade Center

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste