Que pensez vous de Hervé Bréchard a sauvé la vie de Timéo, 20 mois

Que pensez vous de Hervé Bréchard a sauvé la vie de Timéo, 20 mois

Il pleure. Hervé Bréchard, 28 ans, a le coeur fragile d'un père de famille dont les trois enfants l'attendent, là-bas, chez lui, à Lorient. Il pleure parce qu'il pense à eux, quelques jours après avoir sauvé la vie d'un petit habitant de Tournon, Timéo, 20 mois. Ses sentiments s'emmêlent. Entre fierté, soulagement, peur aussi : et s'il n'avait pas été à la hauteur ? Il était en manoeuvre, ce lundi, en fin de journée, à peine arrivé d'une descente de la Gartempe en canoë. « On était en train de bivouaquer au camping de Tournon-Saint-Martin, explique-t-il, le regard brillant, les mains tremblantes. Et j'ai entendu le cri... » Celui d'une mère qui appelle au secours, sa voiture à peine garée sur le bas-côté de la route. « J'ai couru vers elle, elle m'a hurlé que son fils convulsait. Elle l'a sorti de la voiture, le serrait contre elle. Je lui ai demandé de me le donner. Elle ne voulait pas le lâcher. » Timéo était fiévreux depuis le matin. Sa mère l'emmenait chez le médecin quand elle l'a vu faire un malaise, dans son petit siège auto. « Alors, je n'ai pas réfléchi, lâche Hervé Bréchard, je le lui ai arraché des bras. Il avait les lèvres blanches et les yeux révulsés. » Titulaire de brevets de secourisme, le brigadier du 517 e RT a fait front. Et été à la hauteur de la devise de son régiment : solide et sûr. « J'ai mis genou à terre et entamé une manipulation pour attraper sa langue. Il l'avait avalée... » Et puis, la délivrance. Timéo s'est mis à tousser. « Des glaires, et un peu de sang, dû à la présence de mes doigts dans sa gorge. » '' J'ai eu du mal à m'endormir le soir même '' Entre-temps, le père de l'enfant, et d'autres militaires, qui accompagnaient Hervé, étaient arrivés sur les lieux. Deux d'entre eux, cadres du 517 e , ont pris la mère en charge. Paniquée, elle avait besoin d'assistance. Les autres ont veillé à la circulation. Une véritable opération commando, en somme... « Nous avons enveloppé Timéo dans une couverture et attendu les secours. Le médecin de la famille et les pompiers l'ont finalement pris en charge. » Timéo est resté deux jours à l'hôpital. Sa fièvre a baissé, il va mieux. Mais, sans l'intervention du militaire breton, il ne serait aujourd'hui plus là pour faire rire ses parents qui n'ont pas manqué de tenir leur sauveur au courant et de le remercier. Hervé a passé des mois dans les Balkans, au Kosovo et au Bénin. Mais il reste néanmoins un enfant de coeur. « J'ai eu du mal à m'endormir, le soir même. Et si je n'avais pas réalisé les bons gestes ? » Maintenant, il a une forte envie de serrer ses enfants contre lui, pour leur raconter cette histoire, et de quelle façon le colonel Christophe Bizet va lui faire les honneurs du régiment pour le féliciter. Nul doute que ce sont eux qui pleureront, à cet instant. De fierté, pour leur papa, ce héros

heros enfant 20 mois timeo armé Tournon saint Martin indre % bébé brigadier Régiment pompiers

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

stephanie
  • 1. stephanie | 26/02/2011

Je suis frenchement emus par cette belle et emouvente histoire.... Cette homme a eux un courage immense.
Que dieu preseve cette homme il est le sauveur du petit timéo, et l'ange gardien que tout le monde aimerais avoir.
Ca famille doit etre fiere de lui car en tout cas moi je le suis meme si nous nous connaisont pas.
Un grand merci a vous Mr Brechard hervé.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste