Une jeune femme Enceinte qui subit une IVG par erreur

Que pensez vous de la jeune femme Enceinte qui subit une IVG par erreur

Le drame s'est produit à l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul de Lille où une jeune femme a perdu son bébé en raison d'une confusion dans l'administration d'un médicament destiné à une autre patiente.

Environ 40% des accidents médicaux graves qui se produisent dans les hôpitaux en France sont "évitables", a estimé vendredi soir le Dr Cédric Grouchka, membre du collège de la Haute autorité de santé (HAS), après les drames survenus dans des hôpitaux de Lille et de Montauban. Alors qu'une femme annonçait jeudi avoir accouché à l'hôpital et perdu son bébé ayant été laissée seule (lire notre article > Elle accouche seule à l'hôpital et perd son bébé), une erreur fatale dans l'administration d'un médicament est à l'origine du drame survenu lundi à l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul de Lille. Une jeune femme enceinte de quatre mois a perdu son bébé après avoir absorbé un médicament destiné à une autre patiente. Une enquête interne a été ouverte, explique une source hospitalière, confirmant une information de la Voix du Nord. La jeune femme devait subir une intervention de cerclage du col de l'utérus, destinée à prévenir un accouchement très prématuré Dans une chambre contiguë, une autre femme attendait quant à elle de subir un curetage, sa grossesse ne pouvant être menée à terme. Les médicaments destinés à cette dernière ont été administrés par erreur à la patiente enceinte de quatre mois, car l'étudiant avait omis de vérifier son identité. Au bloc opératoire, les médecins ont constaté la présence dans le corps de la jeune femme de comprimés destinés à dilater le col de l'utérus, administrés par erreur. La patiente a perdu son foetus. Une fois réveillée, elle "a reçu du chef de service et du médecin qui devait pratiquer l'intervention, toutes les informations relatives à l'évolution malheureuse de sa grossesse et de l'erreur d'administration de médicament dont elle a été victime", selon un rapport d'accident de l'hôpital. "Ceux-ci ont également exprimé les profonds regrets de l'équipe soignante et l'hôpital pour ce douloureux accident", selon ce bref rapport. La jeune femme a déclaré au quotidien qu'elle voulait "que l'on sache ce qui (lui) est arrivé, et que ça ne se reproduise pas sur une autre". "Je  voulais mon enfant moi, et pas qu'on me l'enlève", a-t-elle ajouté. Selon La Voix du Nord, ses proches envisagent de déposer plainte. L'hôpital Saint-Vincent-de-Paul fait partie du Groupe hospitalier de l'institut catholique de Lille.

interruption volontaire de grossesse enlève bebe enfants hopital clinique acouchement photo Vidéo incroyable accouchement pilule

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

Kara
  • 1. Kara | 12/07/2011

C'est vraiment debile de faire une chose comme sa cest honteux la pauvre femme du courage pour elle je la plaint !!!!

  • 2. | 16/05/2011

C'est du n'importe quoi..... comment ils ont fait pour confondre les nanas !!!
Pauvre femme je la plaint.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste