La Vierge qui pleure du sang

La Vierge qui pleure du sang

Une Bénédictine affirme que l’une de ses statues pleure du sang. Depuis hier soir, des dizaines de fidèles défilent dans son appartement afin de toucher la Vierge en question et attester de cette vision étonnante. Si beaucoup de ces témoins croient au miracle, d’autres parlent d’une arnaque

Marie-Rose Boyer se présente comme une chrétienne pratiquante. Pour exprimer sa foi, elle n’a d’ailleurs pas hésité à consacrer une pièce entière de son appartement à ses objets de culte. Jeudi dernier, alors qu’elle récitait son chapelet en compagnie d’une amie, son mari l’interrompt et lui demande de venir dans la salle de méditation. La suite, c’est Marie-Rose qui la raconte : "Je suis entrée dans la pièce et c’est à ce moment que j’ai vu la Vierge. Depuis quelques mois, elle pleurait de l’huile. Mais ce jeudi, c’est du sang que nous avons vu couler sur ses joues". Pour la Bénédictine, qui assure avoir essuyé les larmes de la Sainte-Vierge avant qu’elle ne pleure de nouveau, aucun doute possible : il s’agit d’un "miracle". La quinquagénaire traduit cet événement comme une "récompense", la preuve que ses prières ont été entendues. Quelques heures après la découverte, Marie-Rose et son époux décident d’en parler à leurs voisins. La rumeur se répand alors dans le quartier comme une trainée de poudre. Hier, ce sont pas moins de 200 personnes qui ont fait le déplacement pour voir cette Vierge miraculeuse et juger par eux-même de la véracité des propos de Marie-Rose. Ce matin, le ballet des fidèles s’est répété. Nombre d’entre eux croyaient au miracle ce dimanche. Mais d’autres observateurs se montraient plus sceptiques et parlaient même d’affabulation. Marie-Rose est certaine d’avoir été touchée par la grâce. Pour faire taire les critiques, elle a formulé une demande auprès du prêtre de Saint-Benoit et de l’Evêque Monseigneur Gilbert Aubry. Elle souhaite que ces représentants de l’Eglise viennent chez elle afin de confirmer le "miracle". S’exprimant ce matin sur les ondes de la première radio locale, le chef du Diocèse a appelé les fidèles à faire preuve de mesure, expliquant que "ce type de phénomène ne vient pas toujours de Dieu". Monseigneur Gilbert Aubry a par ailleurs déclaré qu’il ne se rendrait surement pas à Saint-Benoit pour voir la vierge de Marie-Rose.

miracle affabulation marie Rose Boyer Sainte vierge paranormal Bénédictine 2016

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste