Kim Basinger

Kim Basinger

Kim Basinger (prononcez BAY/sing/er) beɪsɪŋɡəɹ, née Kimila Ann Basinger le 8 décembre 1953 à Athens aux États-Unis, est un ancien mannequin devenue actrice américaine de cinéma connue sous le nom de Kim Basinger.
Elle possède son étoile sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard. Elle remporte son premier succès international en interprétant une James Bond girl dans Jamais plus jamais (1983). Le film lui ouvre les portes du cinéma. Elle est nommée au Golden Globe pour son rôle dans Le Meilleur (The Natural, 1984). Sex-symbol des années 1980, elle voit sa carrière s'envoler en 1986 grâce au film 9 semaines 1/2. Ses autres grands succès incluent Boire et déboires aux côtés de Bruce Willis, Batman (1989) aux côtés de Michael Keaton et Jack Nicholson dont elle est la vedette principale, Sang chaud pour meurtre de sang-froid aux côtés de Richard Gere et Uma Thurman. En, 1997 elle joue dans L.A. Confidential aux côtés de Kevin Spacey, Danny DeVito et Guy Pearce qui lui rapporte l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, le Prix de la Meilleur actrice dans un second rôle aux Screen Actors Guild Award et un SEFCA Award aux Southeastern Film Critics Association Awards. Kim Basinger est également une des vedettes principal du film 8 Mile (2002). Kim Basinger est née le 8 décembre 1953 à Athens, en Géorgie, États-Unis. Troisième de cinq enfants elle a deux frères, Mick et Skip, et deux sœurs, Ashley et Barbara.Elle est d'origine allemande par ses ancétres paternels . Son père, Don Basinger, était musicien d'une formation de Big band et gérant d'une firme spécialisée dans les prêts. Il a été parachuté en Normandie le jour J[1]. Sa mère, Ann, était mannequin, actrice et bonne nageuse qui apparut dans les films d'Esther Williams. Kim Basinger a des ascendances allemande, suédoise et Cherokee[2] elle est élevé dans la confession méthodiste[3]. Enfant, son père l'inscrit à des cours de danse pour essayer de vaincre la timidité de sa fille qu'il estime maladive[4]. Adolescente, elle remporte plusieurs prix de beauté à l'occasion de concours de Miss junior. À l'âge de seize ans, elle commence une carrière de mannequin de mode en gagnant le concours de Miss Athens Junior dans sa ville natale. Puis elle remporte le titre de Miss Junior Geogie et enfin celui de Miss Junior à l'échelle nationale. C'est à cette dernière occasion que la célèbre Agence Ford la remarque et lui offre un contrat. Elle refuse pour faire une carrière de chanteuse et d'actrice mais, reconsidérant sa position, elle part pour New York et deviendra un des mannequins vedette de l'agence tout au long des années 1970. A la fin de cette décennie, elle décroche plusieurs rôles dans des séries télé comme Drôles de dames. Le 12 octobre 1980, elle épouse le maquilleur de cinéma Ron Snyder-Britton dont elle fait la connaissance sur le plateau du film Hard Country (qui sort en 1981) . Le mariage se termine par un divorce en 1989. En 1998, Britton publie ses mémoires, Longer than Forever, dans lesquelles il relate les années passées auprès de Basinger ainsi que les rumeurs au sujet d'affaires de cœur entre sa femme et le chanteur Prince puis avec l'acteur Richard Gere qu'elle rencontre en tournant à ses côtés Sans pitié (1986) et Sang chaud pour meurtre de sang-froid (1992)[5]. Elle fait la connaissance d'Alec Baldwin en 1990 alors qu'ils interprétent un couple d'amoureux dans le film La Chanteuse et le Milliardaire (1991). Ils se marient le 19 août 1993. De leur union naîtra une fille, Ireland Eliesse Baldwin dite Addie, le 23 octobre 1995. Le couple se sépare en Janvier 2001 avec éclat, divorce en février 2002 et se lance dans une litigieuse bataille juridique pour la garde de l'enfant. Dans son livre, A promise to ourselves, Alec Baldwin accuse Basinger de lui interdire de voir leur fille depuis leur séparation. À la suite du divorce, Basinger rompt avec son frère Mick et sa mère en leur reprochant d'avoir pris le parti de son ex-mari contre elle. Elle reste cependant proche de son père et de sa sœur Ashley. D'après une source proche de la famille « Kim a rayé de ses tablettes tous ceux qui n'étaient pas d'accord avec elle »[6]. En 1989, sur les conseils de certains membres de sa famille, Basinger a acheté la petite ville de Braselton en Géorgie pour $20 millions dans l'espoir d'en faire une ville touristique avec des studios de cinéma et un festival du film mais, en raison de difficultés financières, elle a été contrainte de vendre en 1993. La ville est maintenant propriété d'un certain Wayne Mason, un promoteur immobilier. Lors d'un entretien accordé à Barbara Walters, Kim Basinger admet « qu'on ne pouvait rien en tirer de bon » en raison d'un désaccord familial. Ses difficultés financières se sont accrues lorsqu'elle a renoncé à terminer le film controversé Boxing Helena. Les studios lui ont intenté un procès qu'ils ont gagné. Elle a été condamnée à leur verser $8 millions se voit contrainte de se mettre en faillite personnelle[7]. Elle fait appel du jugement. La cour lui ayant donné raison, elle trouve un accord avec les studios sur une indemnité moins importante [8]. Carrière Peu après avoir signé un contrat avec l'Agence Ford, Basinger fait sur la couverture de nombreux magazines. Elle apparaît sur des centaines de publicités tout au long des années 1970. Elle est, en particulier, une des Breck Shampoo-girl[9]. Tout en menant une carrière de mannequin, elle suit des cours d'art dramatique à la prestigieuse Neighborhood Playhouse et joue dans les clubs Geenwich Village. En 1976, après avoir passé cinq ans à faire la page de couverture des périodiques, Basinger décide de mettre entre parenthèses sa carrière de mannequin et part pour Los Angeles afin de commencer celle d'actrice. On la voit à la télévision dans certains épisodes de Starsky et Hutch, Vegas, Drôles de dames, L'Homme qui valait trois milliards (1977) ou encore Le nouvel homme invisible (1976). Elle obtient son premier rôle principal dans le téléfilm Katie: A portrait of a Centerfold (1978) où elle campe une fille quittant sa campagne pour Hollywood en rêvant de devenir une actrice et aboutit dans la page centrale d'un magazine destiné à des lecteurs masculins. Elle est ensuite une prostituée dans la série télévisée Tant qu'il y aura des hommes (From here to eternity) (1979) dans laquelle elle paraît aux côtés de Nathalie Wood. Elle interprète le même personnage dans une série télévisée en 13 épisodes qui en est dérivée. Elle obtient son premier rôle au cinéma avec un western, Hard Country (1981) où elle donne la réplique à Jan-Michael Vincent, acteur alors en vogue et futur pilote du Supercopter. Elle est rapidement pressentie pour La fièvre de l'or (1982); film dans lequel elle donne la réplique à Charlton Heston.

actrice réalisatrice scénariste productrice film biographie Cinéma photo Vidéo américaine stars people 2011 2012

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste