Steven Seagal

Steven Seagal

Steven Frederic Seagal est né le 10 avril 1952. C'est un acteur américain de film d'action, producteur, écrivain, artiste martial, guitariste et fait partie de la police auxilliaire de Jefferson Parrish. Septième dan d'Aïkido, Seagal entra dans la vie active en tant qu'instructeur d'Aikido au Japon. Il fut le premier étranger au commande d'un Dojo d'Aikido au Japon.

Il a ensuite emménagé à Los Angeles, en Californie, région où il a fait ses débuts au cinéma en 1988 dans Nico. En 1991, il était déjà à l'affiche de trois films à succès, et atteindra une renommée plus grande encore dans Piège en haute mer (1992), où il incarne Casey Ryback, un SEAL expert en contre-terrorisme. Cependant, son image fut ternie par la faible audience que reçurent Terrain miné (1994, qu'il a dirigé) et Piège à grande vitesse (1995). Au cours de la deuxième moitié des années 90, il a joué dans plus de trois films en salle et un vidéofilm Le Patriote. En dehors de Hors limites (2001) et Mission Alcatraz (2002), sa carrière s'est presque entièrement déroulée au format vidéofilm (dut à un faible budget, souvent tournés en Europe ou en Asie). Entre 1998 à 2009, il en fit un total de 22. À l'âge de 59 ans, il revint finalement au grand écran en 2010 en tant que Torrez du film Machete. En 2011, il est actuellement occupé par la troisième saison de son reality show Steven Seagal : au service de la loi. Seagal est aussi un artiste et le guitariste et le fondateur de Steven Seagal entreprises. En plus de ses réalisations professionnelles, il est également un défenseur des droits des animaux, un militant écologiste et un partisan du 14e Dalaï Lama Tenzin Gyatso et de l'indépendance du Tibet Biographie de Steven Seagal Dans sa jeunesse, Steven Seagal vivait avec ses parents à Fullerton où il fréquenta l'Université de Buena Park. Il commença à étudier les arts martiaux vers l'âge de sept ans et sous la direction du maître de karaté Fumio Demura de l'école Shitō-ryū et l'Aïkido avec Rod Kobayashi, le président de la Fédération d'Aïkido des États de l'Ouest. Dès la fin de son adolescence, Steven Seagal a pris part à des démonstrations de karaté de l'école du maître Fumio Demura et a réalisé des démonstrations quotidiennes dans le sud de la Californie. En 1974, il a été promu par Sensei Kobayashi directement au grade de shodan au sein de l'école Shin Shin Toitsu Aikido[réf. nécessaire]. Il a une sœur et deux frères. Début de carrière au Cinéma Steven Seagal partit pour Taos avec son élève et futur cascadeur, Craig Dunn. Ils y ouvrirent un dojo mais Steven Seagal était pour la plupart du temps absent pour se consacrer à d'autres projets. Après un passage au Japon, Seagal retourna aux États-Unis en 1983 accompagné d'un ancien étudiant de l'Hombu Dojo, Haruo Matsuoka. Ils ouvrirent un dojo d'Aïkido à Burbank en Californie avant de le déménager à West Hollywood. C'est dans ce cadre que Steven Seagal découvrit le monde d'Hollywood. Au départ, il travailla comme coordinateur de combats d'arts martiaux et des cascades notamment pour des films comme The Challenge (où apparaissent Toshirō Mifune et Scott Glenn) et le James Bond de 1983, Jamais plus jamais, avec Sean Connery. Carrière au cinéma Steven Seagal accède à la notoriété à l'âge de 36 ans, grâce au film Nico. Travaillant également comme producteur, il s'affirma comme l'une des principales vedettes du film d'action américain des années 1990. Enchainant les films de Série B aux titres aussi évocateurs que Échec et Mort ou encore Justice sauvage, il connaitra son apogée dans le film à gros budget Piège en haute mer, film dans lequel il incarne le désormais célèbre cuistot Casey Ryback qui doit faire face à une troupe de terroristes à la tête desquels Tommy Lee Jones, ayant pris un cuirassé entier en otage. Paradoxalement, ce premier gros succès amorcera le début d'un lent déclin pour la star. En 1994, il réalisa et interpréta Terrain miné, film d'action dont le discours écologiste fut diversement pris au sérieux par la critique. Cette première et jusqu'à présent unique mise en scène, sera un assez lourd échec au box office, mais reste très apprécié par les amateurs du genre. Le déclin se poursuivra jusqu'aux premiers Direct To Video de l'acteur, finissant par lasser le public et provoquant toujours l'hilarité d'une certaine critique, souvent liée à ses discours écologistes naïfs, une certaine arrogance et un jeu extrêmement limité. En 2001, il connaît un regain d'intérêt du public grâce au film Hors limites dans lequel il est associé au rappeur DMX. Produit par Joel Silver (L'Arme fatale, entre autres), ce film policier donne l'occasion à Steven Seagal de revenir en forme et de nouveau, de « casser des bras en masse ». Jouissant d'un certain succès, le voici relancé. Mais pas pour longtemps, l'année suivante sort Mission Alcatraz où il apparait avec le rappeur Ja Rule. Le film est un échec au box-office. Dès lors, il va enchaîner les films destinés au marché du DVD, souvent bâclés et tournés dans les pays de l'Est avec de petits budgets. De « mauvais » films qui nous montrent l'acteur grossir considérablement au fil des années, ne perdant pas pour autant sa maitrise du combat ainsi que son agilité. Il tente un come-back en 2010, en jouant un rôle secondaire dans Machete, film réalisé par Robert Rodriguez, le réalisateur de Sin City, aux côtés de Robert de Niro. Puis il tournera sa première série télévisée True Justice, prévue pour 2011. [b]Carrière de Chanteur[/b Il semble vouloir à présent se concentrer davantage sur sa carrière de chanteur. Ses deux premiers albums, à tendance Blues, Songs from the crystal cave et Mojo Priest. Ils ont tous deux reçu un accueil chaleureux de la critique. On y découvre un Steven Seagal qui a décidément de nombreuses cordes à son arc, à la voix douce et rauque à la fois, sachant s'entourer de quelques talents du genre pour obtenir des mélodies plutot subtiles.[réf. nécessaire] Il donne des concerts de charité au profit, notamment, de l'hôpital pédiatrique de la Nouvelle-Orléans. Il aime les enfants et aide les enfants malades partout dans le monde.[réf. nécessaire] [b]Téléréalité[/b En 2009, Steven Seagal profite de son statut de Sheriff-Adjoint réserviste de Jefferson Parish pour apparaitre dans un reality-show intitulé Lawman (en) le mettant en scène formant de jeunes recrues et patrouillant en uniforme dans les rues. Son implication dans le Bouddhisme tibétain[modifier]Steven Seagal aurait été identifié par Penor Rinpoché, maître de l'école bouddhiste tibétaine nyingmapa, comme tulku, c'est-à-dire réincarnation d’un grand Lama tibetain (Chungdrag Dorje) [2]. Lorsque Yabshi Pan Rinzinwangmo, fille unique du 10e Panchen-lama, Choekyi Gyaltsen habitait à Washington et étudiait les sciences politiques à l’Université américaine, elle aurait été sous la garde personnelle de Steven Seagal

chanteur acteur américain film action producteur écrivain artiste martial guitariste Jefferson Parrish Aikido dojo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste