Que pensez vous de la candidature de Jean-louis Borloo

Que pensez vous de la candidature de Jean-louis Borloo

Jean-Louis Borloo quitte l'UMP et évoque sa candidature pour 2012 Il a fait sécession. Le président du parti radical, Jean-Louis Borloo, a annoncé jeudi sur France 2 son départ et celui de sa formation de l'UMP, le parti présidentiel avec lequel il avait déjà pris ses distances après avoir quitté le gouvernement puis dans la foulée la vice-présidence de l'UMP. Une tempête à droite nommée Jean-Louis Borloo Borloo va-t-il faire sécession ? Une tempête à droite nommée Jean-Louis BorlooPas de petite phrase ambigüe, de circonlocution propice à l'exégèse : jeudi soir, Borloo a clairement annoncé sa rupture avec l'UMP. Tension au sein du parti majoritaire, mais aussi parmi les centristes. Publié le 08/04/2011 Borloo va-t-il faire sécession ?L'ancien ministre de l'Ecologie va-t-il annoncer son départ de l'UMP ? Pour nombre de ses amis, la réponse ne fait aucun doute, Jean-Louis Borloo a choisi l'autonomie. "Le parti radical va proposer, a proposé d'organiser l'aile sociale, l'aile humaniste de la majorité", a expliqué l'ancien ministre de l'Ecologie, lors de l'émission "A vous de juger", en citant les centristes du Nouveau centre, les gaullistes sociaux et les écologistes. Le parti radical était un des partis fondateurs de l'UMP. "On va organiser cette formation politique avant l'été, évidemment, c'est à l'extérieur de l'UMP et par voie de conséquence, nous allons, je quitte l'UMP", a ajouté Jean-Louis Borloo. "Cela sera soumis au congrès du parti radical les 14 et 15 mai. Mais vous pouvez considérer qu'il y a une nouvelle formation, une alliance républicaine", a-t-il dit. "Je suis prêt" Evidemment, qui dit émancipation du parti majoritaire, dit candidature indépendante pour 2012. Et là, la réponse de Jean-Louis Borloo est sans équivoque : "On a évidemment vocation à avoir un candidat" à la présidentielle", a-t-il expliqué à propos de la confédération des centres en cours de constitution. "Cela me paraît tout à fait normal, c'est sa vocation. Il faut bien qu'elle soit dans ce débat-là. Elle sera une alternative au PS et une alternative à l'UMP", a-t-il précisé. Comme on lui demandait s'il était prêt à être le candidat de cette confédération, Jean-Louis Borloo, qui fêtait ce jeudi son 60e anniversaire, a lancé: "Je suis prêt". Mais, a-t-il ajouté aussitôt, "cela se fera collectivement avec un certain nombre d'amis". "Oui, on va le faire. On va le faire de manière responsable, ce n'est pas une combine politicienne", a-t-il ajouté. L'ancien ministre de l'Ecologie a affirmé "adorer les causes et", a-t-il dit, "la France est une grande cause". "Si mes amis le souhaitent et s'ils pensent que c'est moi qui doit plutôt l'incarner. Alors, j'aurais à prendre ma décision personnelle", a-t-il expliqué. "Je sais à quoi cela engage et je garderai en dernier ressort ma décision parce qu'elle est lourde, parce qu'elle est grave, parce qu'on est pas dans un jeu de rôle politique. On parle de la France et des Français".

2012 2011 2013 2014 président voie peuple francais vote président radical annoncé jeudi France départ formation l' UMP parti présidentiel ailleurs évoqué candidature couleurs radicales Présidentielle

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste