Christophe Piedoux meurtrier d'Anne Caudal s'est suicidé

Le meurtrier Christophe Piedoux d'Anne Caudal s'est suicidé

Christophe Piedoux s'est donné la mort à la prison de Vezin-le-Coquet, en Ille-et-Vilaine. Le corps de sa compagne de 28 ans, enceinte de 4 mois, avait été retrouvé calciné en juillet.

Christophe Piedoux, s'est donné la mort pendant la nuit, à la prison de Vezin-le-Coquet, en Ille-et-Vilaine, a annoncé son avocate, confirmant une information de RTL. Il y était écroué depuis le 28 juillet, date de sa mise en examen pour "assassinat". Christophe Piedoux, 42 ans, était en effet soupçonné d'avoir tué sa jeune compagne, Anne Caudal, enceinte de quatre mois. C'est lui-même qui avait prévenu la gendarmerie de sa disparition le 10 juillet dernier. Cela avait entraîné le déploiement d'importants moyens de recherche pour tenter de retrouver la jeune femme. Il avait même participé aux recherches. Quelques semaines plus tard, son corps était retrouvé calciné près d'une carrière désaffectée au lieu-dit Epron, à une quinzaine de kilomètres du lotissement de Bruz où Anne Caudal vivait avec son compagnon depuis le mois de mai Le parquet de Rennes avait indiqué que l'autopsie n'avait pas permis d'éclaircir les circonstances de sa mort, le corps étant trop abîmé. L'enquête finira par montrer que Christophe Piedoux, qui était par ailleurs marié, se partageait entre deux foyers, celui d'Anne Caudal et celui de son épouse de 42 ans, avec qui il avait deux enfants. Lors de sa garde à vue, il avait commencé à reconnaître les faits. Son épouse, soupçonnée d'avoir aidé son mari à transporter le corps, a elle-aussi été écrouée pour "dissimulation et destructions de preuves

Vezin Le Coquet présumé prison corps compagne calciné meurtre tué actualité News info exclusiff killeur serial

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Delta electric international grossiste fourniseur distributeur