Grande Manifestation Contre les Radars

Grande Manifestation Contre les radars

Motards, cyclomotoristes, automobilistes, chauffeurs de poids lourds... Les usagers de la route sont appelés à manifester samedi contre la politique du gouvernement en matière de sécurité routière.

Ils dénoncent les "dérives autoritaires" de la politique gouvernementale de sécurité routière. Plusieurs associations d'usagers appellent à manifester samedi dans "près de 80 villes en France et en outre-mer", dont Paris, Lille, Montpellier, Strasbourg, Marseille, Toulouse et Nice, indique un communiqué de la Fédération française des motards en colère (FFMC).  "C'est historiquement la première fois que l'ensemble des catégories d'usagers de la route se rassemblent pour dénoncer la politique de sécurité routière".


Des délégations étrangères (Espagne, Suisse, Italie, Angleterre, Allemagne, Belgique) viendront même apporter leur soutien, "inquiètes des dérives autoritaires de la politique du bâton" du gouvernement, ajoute la FFMC. Outre l'association de motards, l'Union des usagers de la route, rassemblant plus de 15 associations, des clubs d'utilisateurs, et l'Association française des fournisseurs et utilisateurs de technologies d'aide à la conduite soutiennent l'initiative.

"Un harcèlement moral et financier des conducteurs"
 
"Si la sécurité routière reste bien sûr un enjeu public majeur, elle ne doit pas servir d'excuse à un harcèlement moral et financier des conducteurs", estime l'Union des usagers de la route dans un communiqué. "Les gouvernements doivent remettre en question leur politique uniquement basée sur la répression, qui a démontré son manque d'efficacité", ajoute l'Union, parlant de "politique répressive et infantilisante du gouvernement".

Après des chiffres de mortalité routière très mauvais sur les quatre premiers mois de l'année (+13% de morts), le gouvernement a annoncé début mai la suppression des panneaux signalant les radars et l'interdiction des avertisseurs de radars. A un an de la présidentielle et des législatives, ces mesures ont provoqué une bronca de députés UMP, inquiets pour leur réélection.

Le gouvernement a finalement cédé aux parlementaires : les panneaux seront remplacés par des "radars pédagogiques", ne sanctionnant pas les usagers. Quant aux avertisseurs de radars, ils ne seront pas interdits, mais "transformés" en "avertisseurs de zones dangereuses". La généralisation des radars au bord des routes et la création du permis à points ont évité 11.000 morts sur les routes françaises entre 2002 et 2010, en faisant baisser la vitesse moyenne de 10%.

 

Sécurité routière les usagers s'unissent manifester samedi Facebook aotomobiliste rasemblement motards cyclomotoristes chauffeurs poids lourds crève

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (5)

titi
  • 1. titi | 18/06/2011
Ils commence franchement a nous faire chier!!! de toute facon, ont n'a pas notre mot a dire ils font ce qu'ils veulent sans nous demander si ont et pour ou contre.
Vive la FRANCE moi je dit.... ont deviens vraiment de gros chiens et sur tout des grand esclaves de notre grande et belle FRANCE pffffffffffffff.
Philippe
  • 2. Philippe | 18/06/2011
la seule excuse de cet acharnement est le fric, les investissements feraient mieux de changer de cible en 2010 sur la route il y a eu 3994 accident mortel.... en revanche il y a eu 18500 accidents domestiques mortels ............et là.....bizarrement, pas de campagne d'informations ou répressions diverses ...............haaaaaa ben oui il n'y a pas d'amendes a 1500? ou de points à enlever pour un enfant ébouillanté ................................
Jean Louis Ferran
  • 3. Jean Louis Ferran | 18/06/2011
Ca commence à bien faire, moi je suis sur la route toute la journée et je dois faire attention en permanence. Avant j'avais peur des camions maintenant je passe mon temps sur le compteur pour vérifier si je ne dépasse pas la vitesse autorisée, donc je prends des risques. En 25 ans de conduite, je me suis fais flashé une seule fois par un radar dans le dos à Antibes parce que je roulais à 72 KM au lieu de 70...sympa. Les seuls dangers de la route sont ceux qui roulent à 80 sur l'autoroute et les bolides du volant qui viennent tous phares allumés pour vous faire signe de vous rabattre illico. Ceux là oui sont des dangers publics. Il y a des caméras tout le long de l'autoroute, il n'y a qu'à les arrêter au péage, Mais qu'on fiche la paix aux autres. Y en a marre.
julien
  • 4. julien | 18/06/2011
oui moi je fait tourner sur Tweeter
Sandrine
  • 5. Sandrine | 18/06/2011
Faite tourner sur facebook cette manifestation contre les radars tous ensemble

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste