Jeanne Cherhal répond à Colonel Reyel

Jeanne Cherhal répond à Colonel Reyel

La chanteuse a écrit sa propre version du titre "Aurélie" de son confrère, qui évoque la grossesse d'une adolescente de 16 ans. Une réponse en musique à un propos qu'elle juge "assez réac'".
Après sa parodie du SMS de Nicolas Sarkoy à son ex-femme Cécilia "Si tu reviens j'annule tout", Jeanne Cherhal a de nouveau réagi en musique à un sujet de société. Sa nouvelle inspiration ? Le titre "Aurélie" du Colonel Reyel dans lequel il demande aux proches d'une adolescente enceinte de 16 ans d'accepter son choix de garder son bébé. Des paroles qui avaient été reprises par les militants pro-vie qui en avaient fait leur nouvel hymne (Lire notre article : Colonel Reyel, nouvelle mascotte des anti-avortements Dans une vidéo mise en ligne mercredi, la chanteuse s'adresse directement à son confrère. Le titre s'intitule "Colonel, j'ai 16 ans" et reprend la même rythmique que la version originale. Jeanne Cherhal se glisse dans la peau d'une adolescente qui aurait suivi les "conseils" prodigués par le chanteur. "Colonel j'ai 16 ans, et je suis devenue maman/Concernant mon enfant j'ai suivi ton enseignement/Colonel colonel pour toi la vie est belle/Mais je ne suis plus celle que j'étais quand j'étais pucelle". Elle explique ne pas avoir avorté car "comme tu le dis c'est si beau de donner la vie". Sauf que la réalité est bien éloignée des paroles chantées par l'artiste "dance hall". "Lourdée par son mec", "seule dans la vie" et obligée d'arrêter les cours, "Jeanne-Aurélie" reproche au Colonel Reyel de la lui avoir "faite à l'envers" car "toi tu ramasses l'oseille/et moi je me retrouve le cul par terre". Un artiste souvent raillé Jeanne Cherhal a affirmé au Nouvel Obs que sa démarche n'était pas "agressive". "J'aime réagir de façon épidermique. Alors j'ai écrit cette chanson en une demi-journée avant de l'enregistrer en deux heures sur mon ordinateur. Il n'y avait aucune ambition esthétique là-dedans. C'est juste une chanson contextuelle." Elle a avoué être gênée par "le propos discutable et assez réac' servi par une extrême popularité auprès du public." Car Colonel Reyel est l'un des artistes les plus appréciés des adolescents. Son album "Au rapport" figure parmi les meilleures ventes et ses clips sont parmi les plus visionnés sur Internet. Et ce n'est pas la première fois que le chanteur est moqué. Une parodie du titre "Aurélie" a vu le jour sur le net après le scandale de la tricherie au bac S en juin dernier. Aurélie devient Henri et apprend les mathématiques pour réussir. Pas de chance, il s'était concentré sur les probabilités, exercice qui avait finalement été annulé. Samedi dernier, Colonel Reyel a fait les frais des deux humoristes Arnaud Tsamère et Jérémy Ferrari sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché" sur France 2. Ils ont décortiqué son album afin de prouver que la mélodie...était la même sur chacun des 12 titres. Ils ont donc décidé de chanter les paroles du refrain de son premier single "Celui" sur la musique de "Toutes les nuits". Légèrement humilié, Colonel Reyel est resté fair-play, expliquant que "les 12 titres n'ont rien à voir les uns avec les autres". C'est sans doute ça, la rançon du succès

grossesse adolescente Aurélie juge rap music clip parodie sms nicolas Sarkoy

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste