Le Tueur Toulousain

tueur-a-moto-la-fusillade-a-eu-lieu-lundi-matin-devant-le-college-juif-ozar.jpgQuatre personnes ont été tuées lors de la fusillade lundi matin devant un collège-lycée juif de Toulouse. Nicolas Sarkozy, qui s'est rendu sur place, parle de "similitudes" avec les meurtres de paras précisant qu'il est "trop tôt pour établir un lien véritable

L'horreur devant le collège. Un homme a ouvert le feu lundi matin devant et dans une école juive de Toulouse. Un dernier bilan fait état de quatre morts : un professeur de 30 ans et ses deux enfants de 3 et 6 ans et un autre enfant. Un adolescent a également été grièvement blessé. La fusillade s'est déroulée à l'école confessionnelle Ozar Hatorah, où sont scolarisés environ 200 enfants, dans le quartier résidentiel de la Roseraie vers 8 heures, au moment où les élèves arrivaient dans l'établissement

Le tueur "a tiré sur tout ce qu'il y avait en face de lui". "Il a tiré sur tout ce qu'il y avait en face de lui, enfants et adultes, a dit à la presse le procureur. Les enfants ont été poursuivis dans l'école pour les achever". L'homme a ensuite pris la fuite sur un deux-roues.
 
Le même tireur qu'à Montauban ? L'affaire fait suite aux meurtres de deux militaires jeudi dernier à Montauban, près de Toulouse, et d'un autre soldat le 12 mars à Toulouse, commis avec la même arme de poing et par un homme casqué qui a aussi pris la fuite en scooter. Selon le procureur, "il existe des éléments qui justifient qu'on se pose très sérieusement la question d'un lien" entre cette tuerie et les deux assassinats des parachutistes à Toulouse et à Montauban. Nicolas Sarkozy a affirmé qu'il y avait "quelques similitudes". "Il y a quelques similitudes mais c'est beaucoup trop tôt pour dire si ce lien est véritable ou pas. Seules la police et la justice nous diront les conséquences qu'il y a à en tirer", a affirmé le président sur RFO.

Le tueur était muni de deux armes. A l'extérieur du collège, il a d'abord utilisé une première arme -sans doute du 9 mm- qui s'est enrayée, d'après des sources policières. A l'intérieur de l'établissement, il a eu recours à une autre arme de calibre 11.43 cette fois, toujours selon des sources policières se basant sur de tout premiers éléments d'enquête. Selon ces sources policières, c'est le même calibre que celle utilisée pour les parachutistes. Le procureur, lui, refuse pour l'instant de dire si l'une d'entre elles a également servi dans le meurtre de militaires. "Il est trop tôt pour établir un lien mais des éléments existent", a dit Michel Valet. Selon LCI, le scooter est de même type que celui du tireur de Montauban.

Le parquet antiterroriste saisi des trois enquêtes. La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie lundi des trois enquêtes sur les meurtres de trois militaires la semaine dernière à Toulouse et Montauban ainsi que de ceux de quatre personnes dans une école juive de Toulouse lundi, annonce le bureau du procureur.  Cette démarche signifie juridiquement que la justice considère que ces trois crimes, qui ont fait au total sept morts et deux blessés graves, sont liés. La saisine de l'antiterrorisme n'implique pas juridiquement qu'un groupe organisé soit suspecté, un tueur isolé pouvant être poursuivi pour terrorisme s'il est considéré qu'il a voulu "troubler gravement l'ordre public par l'intimidation ou la terreur".
 
Sarkozy : "Aujourd'hui est une journée de tragédie nationale". Le président, présent lundi midi sur les lieux de la fusillade ayant fait quatre morts, devant un collège-lycée juif de Toulouse, a indiqué qu'il décrétait "une minute de silence dans les écoles mardi". François Hollande, le candidat PS à l'Elysée, devait également se rendre sur place pour marquer sa "solidarité aux familles et à la communauté juive de France".

Surveillance renforcée autour des lieux confessionnels en France. Tous les lieux confessionnels en France, notamment les écoles juives, vont faire l'objet d'une surveillance renforcée après la fusillade de Toulouse, a annoncé à l'AFP le ministère de l'Intérieur. "Des consignes ont été données aux préfets, aux services de police et de gendarmerie de renforcer la surveillance autour de tous les lieux confessionnels en France et particulièrement aux abords des écoles israélites", a dit le porte-parole de l'Intérieur.

Une marche ce soir à Paris en hommage aux victimes. L'Union des étudiants juifs de France (UEJF) a appelé à une marche silencieuse lundi à 20h30 à Paris "pour rendre hommage aux victimes de l'attentat antisémite de Toulouse", dans la foulée d'une veillée de prières dans le IIIe arrondissement en présence de François Fillon. Cette marche, entre la place de la République et la place de la Bastille, sera précédée à 19h00 d'une lecture de psaumes à la synagogue Nazareth, dans le IIIe arrondissement de la capitale, organisée par le Consistoire central, a indiqué le président de l'UEJF, Jonathan Hayoun. Le Premier ministre François Fillon assistera à cette veillée de prière. Le Consistoire a de son côté précisé que le grand rabbin de France, Gilles Bernheim, assisterait pour sa part à une cérémonie à 17 heures, à Toulouse, en présence des familles des victimes. Le président de l'association juive Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme, Sammy Ghozlan, a également appelé à participer à cette lecture, comme à la marche, à Paris

la fusillade lieu lundi matin devant Collège juif ozar tueur montauban militaire mort meurtre enfants toulouse école choc 2012 sarkozy moto scouter

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Delta electric international grossiste fourniseur distributeur