Lobsang Sangay successeur politique du dalaï lama

Lobsang Sangay successeur politique du dalaï lama

Lobsang Sangay, un juriste de 43 ans, a prêté serment lundi comme nouveau Premier ministre du gouvernement tibétain en exil et successeur politique du dalaï lama, faisant le voeu de libérer son peuple du "colonialisme" chinois.
Il a toutefois assuré qu'il soutenait pleinement la formule de la "voie moyenne" voulue par le dalaï lama, c'est-à-dire une "autonomie significative" du Tibet sous administration chinoise, plutôt qu'une indépendance pure et simple de la région. Certains craignent que leur combat ne tombe dans l'oubli à la mort du prix Nobel de la paix, qui incarne aux yeux de l'Occident la cause des Tibétains. Le dalaï lama, 76 ans, avait annoncé en mars son intention de renoncer à son rôle politique de chef du mouvement des Tibétains en exil, essentiellement symbolique, et de transmettre ses responsabilités à un nouveau Premier ministre aux pouvoirs élargis. Il conserve toutefois son rôle de chef spirituel

voici Le chinois juriste Nouveau Premier ministre gouvernement tibétain politique colonialisme

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste