Que pensez vous des Congé paternité Pour les hommes

Que pensez vous des Congé paternité Pour les les hommes

La patronne des patrons qui propose aux français de travailler moins, cela méritait d'être souligné... Depuis le 1er janvier 2002, les pères ont le droit de prendre onze jours de congé paternité, qui s'ajoutent aux trois jours d'absence accordés pour une naissance mais cela n'était pas suffisant pour Laurence Parisot. La présidente du Medef a donc proposé, quelques jours avant la journée internationale des Femmes du 8 mars, de rendre ce congé obligatoire, ce "qui permettrait de rétablir un regard plus égalitaire sur les jeunes parents". En effet, bien que l'employeur ne puisse pas refuser ce congé, rémunéré par la Sécu, seulement deux tiers des pères y ont recours, selon une étude de la Drees (direction statistique des ministères sociaux), qui date de 2005. Laurence Parisot a tapé dans le mille. Coté politique, le ministre du Travail Xavier Bertrand s'est déjà déclaré favorable à l'idée d'une discussions entre les partenaires sociaux, de même que Roselyne Bachelot, en charge de l'égalité, qui a jugé "extrêmement dommageable" qu'un tiers des jeunes pères ne fassent pas valoir ce droit. Côté syndicats, la CFE-CGC est elle aussi pour cette idée, de même que la CFDT, qui prône même un congé de deux mois. En revanche, la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) est opposée à l'idée, signe quelle fait grincer les dents de certains patrons. Elle souhaite "plutôt que de rendre obligatoire le congé paternité, un assouplissement de ses modalités permettant de le fractionner". Travailler moins pour pouponner plus Selon la Drees, ne pas prendre son congé paternité peut "à la fois refléter une plus forte implication professionnelle (des pères), choisie ou subie, et une vision des rôles parentaux selon laquelle les soins à donner aux jeunes enfants seraient essentiellement dévolus à la mère". La sociologue Ghislaine Julémont explique aussi que les hommes "qui prennent la décision de se désinvestir, même provisoirement, de la sphère professionnelle, sortent de la norme dominante". "Cela amène nombre d'hommes à ne pas prendre leur congé paternité ou à en réduire la durée", poursuit-elle. En 2010,828.000 petits français nous ont rejoint. 352.000 salariés du privé (régime général) ont perçu des indemnités de congé paternité, pour un montant total de 222 millions d'euros, selon la Caisse nationale d'assurance maladie.

obligés arrêter deux mois % travail famille boulo France mére pére

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste