Etienne Dumont ( transformations corporelles )

Etienne Dumont ( transformations corporelles )

Il s'appelle Etienne Dumont. Il est suisse et a 63 ans. Il est critique d'art pour un grand quotidien helvète. Internationalement reconnu comme spécialiste de la Renaissance. Et c'est un monstre. Tel qu'il le dit lui-même. Car il est l'un des hommes les plus "modifiés" au monde
Tatouages sur 90 % du corps, implants au et dans le visage, dans les mains et les bras, strechching de la peau, multiples piercings.... Etienne Dumont a choisi, depuis plus de 40 ans, de tester toutes les formes de transformations corporelles. Lors de cette conférence, organisée dans le cadre de "l'Université monstrueuse", il explique, avec humour et finesse, son rapport au corps, à la souffrance subie par certaines transformations et tatouages, l'image qu'il renvoie autour de lui et lie son histoire à celle du tatouage occidental. Mais son apparence interroge avant tout notre rapport complexe au monstrueux, au différent. Car, de tous temps, les monstres nous fascinent. Qu'ils soient physiquement différents, d'Elephant Man à la Vénus noire, en passant par le body art... Qu'ils soient historiques et amoraux, de Caligula à Hitler, jusqu'aux dictateurs contemporains. Mais qu'ils soient aussi tapis en chacun de nous, comme les tueurs en série, objet d'une culture pléthorique et souvent complaisante L'homme a toujours cherché à transformer son corps. Scarifications africaines , tatouages des maoris, transformations physiques des femmes-girafes ou des hommes à plateaux labiaux. Mais ce qui change avec le XXème siècle, c'est la notion de plaisir qui va entourer ces pratiques.

transformations tatouages monstrueuse souffrance subie insolite monstre creature apparence monde Le plus

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste