Incroyable Makouta Camara accouche par césarienne après une grossesse de 16 ans

Incroyable Makouta Camara accouche par césarienne après une grossesse de 16 ans

Native d'un village du cercle de Bafoulabé, Makouta Camara est une jeune dame âgée d'une quarantaine d'années.
Après une première grossesse qui s'est soldée par une fausse couche, elle a contracté une seconde grossesse un an plus tard. Elle n'avait alors que 24 ans. C'est à 40 ans, donc 16 ans après, qu'elle finira par accoucher d'un bébé mort-né de 2,5kg, grâce aux prouesse de la clinique Guérison de Sébénicoro qui a réalisé la césarienne. Après des années de souffrance, pendant lesquelles la grosse refusait d'arriver à son terme, Makouta Camara ne savait plus où donner de la tête. Dieu faisant bien les choses, elle vient rendre visite à ses parents à Bamako. Sensible à l'état de santé de sa visiteuse, le vieux Tchiéfing Faïnké décide alors de l'amener à l'hôpital. C'est ainsi, que Makouta a été accueillie par Dr Daouda Kanté en consultation à la clinique Guérison à Sébénikoro. Au cours des examens, le 27 avril dernier, le médecin s'est rendu compte de quelque chose d'anormal et aussitôt a fait appel au promoteur de la clinique, Dr Ibrahim Kanté, gynécologue. Ce dernier a voulu la faire accoucher par voix basse, mais s'est rendu compte de la rigidité de l'utérus. Il a constaté, en même temps, que la patiente souffrait d'un magma adhérentiel (les intestins sont collés au fœtus). La césarienne était alors inévitable. Après trois heures d'horloge dans le bloc opératoire, Dr Ibrahim Kanté et trois autres médecins ont finalement réussi à extraire l'enfant de sexe féminin. Une grossesse de 16 ans pour un bébé mort-né de 2 kilogrammes et demi. La durée anormale de la grossesse avait commencé à déranger l'organisme de la bonne dame. Pour la sauver, les médecins étaient dans l'obligation de lui enlever carrément l'utérus. Ce qui veut dire qu'elle n'aura plus jamais d'enfant et ne verrait pas non plus sa menstruation. Aux dires du Dr Kanté, ce cas est une première dans sa clinique, fonctionnelle depuis 4 ans. Vu que c'est un cas social, la clinique a énormément contribué en prenant en charge une bonne partie des médicaments et en réduisant le coût de l'intervention de 150.000F à 75.000FCFA. Quant à la chambre, il ne lui a été facturé que cinq jours, à raison de 7500 FCFA/jour, la clinique prenant le reste en charge. Pourtant, elle y a séjourné pendant plus de deux semaines et ne parvient pas encore à s'acquitter du minimum exigible par la clinique parce que, tout simplement, celui qui a conduit la patiente à la clinique est une personne âgée, travailleur à la retraite. Son mari, resté au village, est presque aveugle. La malade déchargée de ce poids qu'elle a supporté pendant 16 ans, s'en réjouit et remercie vivement la clinique à travers Dr Ibrahim Kanté. Sa vie n'est pas en danger, mais elle est actuellement en convalescence. Elle estime que la clinique et son personnel sont à la hauteur. Elle se sent soulagée, à part que la plaie opératoire n'est pas encore cicatrisée. Cela lui fait mal et c'est normal. Mise à part l'aspect insolite de la chose, cette femme a besoin du soutien de tout un chacun. Nous en appelons à la mobilisation de toutes les bonnes âmes pour l'aider à surmonter cette épreuve dure qu'elle vient de subir et à mieux affronter l'avenir car rien n'est plus difficile à supporter pour une femme que de savoir qu'elle ne peut plus avoir d'enfant. Pour tout contact, s'adresser à la clinique Guérison à Sébénikoro, près de la mairie de la localité, joignable au numéro 66 60 00 97 66 60 00 97 ou passer un coup de fil au Dr Ibrahim Kanté au 66 98 26 17 66 98 26 17 ou au 76 31 69 96 76 31 69 96 .

histoire 30 spectaculaire mystérieuse 2011 faits divers mais vrai clinique Guérison Sébénicoro accouchement live direct femme bébé insolite

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

jean
  • 1. jean | 20/08/2011
c'est un truc de fou cette histoire

Ajouter un commentaire

 

Delta electric international grossiste fourniseur distributeur