Insolite L'homme bleu ( Paul Karason )

Insolite L'homme bleu ( Paul Karason )

Paul Karason a un vrai problème : sa peau est bleue… L’histoire de cet américain aurait pu être drôle si cette transformation en Grand Schtroumpf n’était pas dûe à une vraie maladie irréversible : l’argyrose (argyrie / argyria), la maladie de la peau bleue, qui résulte d’un contact prolongé avec des sels d’argent ou de leur ingestion… 
L’argent colloïdal, ou colloïde d’argent, est, selon certains sites « naturopathe« , une « simple » suspension de particules d’argent microscopiques dans de l’eau ultra pure (par electrolyse) et est vendu comme un remède capable de tout guérir ; l’argent colloïdal fut utilisé par les médecins de manière intensive pendant près d’un demi-siècle jusqu’au début des années quarante (on avait alors déjà remarqué les possibles effets secondaires de la peau bleue) ; il tombe alors aux oubliettes, après l’invention des antibiotiques de synthèse (rappel : les antibiotiques, c’est pas systématique

Retrouvé la video ci-dessou

Il s'appelle Paul Karason. Il a 57 ans et il a la peau bleue. Cela fait quatorze ans qu'il change petit à petit de couleur. "Le changement a été tellement progressif que je n'ai rien remarqué", a-t-il déclaré à CNN. Il a fallu qu'un ami qu'il n'avait pas vu depuis des mois lui rende visite pour qu'il constate la transformation. un tel bouleversement viendrait selon la chaîne télévisée locale californienne KFSN-TV/DT d'une substance, l'argent colloïdal, que Paul Karason a absorbée durant toutes ces années. Ce produit fait de métal intégré dans l'eau à l'aide de courant électrique est vendu comme un remède capable de tout guérir. Mais Karason ne pensait pas que cette nouvelle coloration était liée à l'absorption de l'argent colloïdal. Il était convaincu que tous ses soucis était apparus parce qu'il se massait le visage avec pour traiter ses problèmes de peau. Mais en fait il existe une maladie, l'Argyria, liée à cette décoloration et que l'on avait pu observer du temps où ces solutions d'argent étaient distribuées en tant qu'antibiotiques. Sa compagne a révélé qu'elle avait été surprise au début mais qu'elle avait fini par ne plus y faire attention. "Les seules fois où j'y pense vraiment ou j'y fais attention, c'est quand nous sommes dans des lieux publics et que les gens commencent à le fixer", déclare-t-elle à CNN. Paul Karason avoue éviter les endroits publics. Les gens étant plutôt hostiles en Oregon, Paul et sa compagne ont du déménager en Californie. N'ayant pas consulté de médecin, il est prêt à vivre avec cette maladie toute sa vie. Comme il l'a expliqué à CNN, il espère juste que les autres l'accepteront désormais tel qu'il est.

incroyable tellement vrai histoire 30 info rire humour rigolé couleur maladie rare scandale sms guide Festival 2011 musik

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste