Gmail, Hotmail et Yahoo! Mail visés par les hackers chinois ?

Gmail, Hotmail et Yahoo! Mail visés par les hackers chinois ?

Une société spécialisée dans la sécurité sur internet affirme que la messagerie de Google n'a pas été la seule visée par une campagne de piratage : les rivaux de Gmail ont été également ciblés par des espions.
Après Gmail, Hotmail et Yahoo! Mail visés par les hackers chinois ? le 04 juin 2011 à 11h04, mis à jour le 04 juin 2011 à 11:08 Une société spécialisée dans la sécurité sur internet affirme que la messagerie de Google n'a pas été la seule visée par une campagne de piratage : les rivaux de Gmail ont été également ciblés par des espions. Google avait lancé une alerte : le groupe avait indiqué que les comptes Gmail de responsables américains, de dissidents chinois, de responsables militaires et de journalistes avaient été piratés. L'origine de l'attaque était désignée sans ambigüité : il s'agissait du territoire chinois. Des agents fédéraux enquêtent sur cette campagne d'espionnage. Mais aujourd'hui, la firme de sécurité sur internet Trend Micro craint que l'attaque n'ait été plus large : elle a averti que des espions avaient également tenté d'infiltrer les services de messagerie électronique de Microsoft et Yahoo!. Chine : le site Google HS Affaire Google : Pékin n'aime pas les donneurs de leçons Pékin réplique à Clinton sur Google Chine : Google ne lâche rien Chine : le site Google HSLes recherches sur le moteur de recherches étaient impossibles en Chine ce mardi. Problème technique ou diplomatique ? La réponse est venue dans la soirée. Publié le 30/03/2010 Affaire Google : Pékin n'aime pas les donneurs de leçonsLa Chine n'a pas de leçons à recevoir des Etats-Unis sur la manière dont elle gère internet, a déclaré samedi le président de l'association pékinoise des médias en ligne. Publié le 23/01/2010 Pékin réplique à Clinton sur GoogleLe discours de la chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton sur l'internet jeudi est "préjudiciable" aux relations entre la Chine et les Etats-Unis, a estimé vendredi le ministère chinois des Affaires étrangères. Publié le 22/01/2010 Chine : Google ne lâche rienEn pleine bataille sur la censure, le géant américain a annoncé le report sine die du lancement de deux portables en Chine et enquête sur d'éventuelles taupes au sein de Google Chine. Publié le 19/01/2010 Pékin minimise l'affaire GoogleAprès la menace du moteur de recherche qui envisage de stopper son activité dans le pays asiatique, le gouvernement chinois tente de calmer le jeu. Publié le 15/01/2010 Google contre la Chine : Microsoft pas solidairePékin affirme défendre un Internet "ouvert" après l'annonce par Google d'un possible retrait de Chine. Pour Microsoft, c'est "le problème de Google". Publié le 14/01/2010 Google défie la ChineLe géant du Web menace de fermer son portail Internet et ses activités dans le pays, affirmant ne plus vouloir subir la censure des autorités chinoises. Publié le 13/01/2010 GMail et Yahoo! Mail visés par des piratesDes attaques de "phishing" ont été recensées par les deux messageries électroniques, qui demandent à leurs utilisateurs d'être prudents. Publié le 07/10/2009 Gmail refait le coup de la panne aux internautesPour la deuxième fois en moins d'un mois, la messagerie électronique de Google a été inaccessible jeudi pour un certain nombre d'utilisateurs. Publié le 24/09/2009 Plus d'infosTous(9)Infos(9)Vidéos(0)Trier : Les plus récentsLes plus vusVue : 5 990 fois Chine : le site Google HSPublié le 30 mars 2010 Les recherches sur le moteur de recherches étaient impossibles en Chine ce mardi. Problème technique ou diplomatique ? La réponse est venue dans la soirée. Vue : 16 669 fois Affaire Google : Pékin n'aime pas les donneurs de leçonsPublié le 23 janvier 2010 La Chine n'a pas de leçons à recevoir des Etats-Unis sur la manière dont elle gère internet, a déclaré samedi le président de l'association pékinoise des médias en ligne. Vue : 10 741 fois Pékin réplique à Clinton sur GooglePublié le 22 janvier 2010 Le discours de la chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton sur l'internet jeudi est "préjudiciable" aux relations entre la Chine et les Etats-Unis, a estimé vendredi le ministère chinois des Affaires étrangères. Précédent123Suivant "Bien que ces attaques semblent avoir été conduites séparément, elles ont des similitudes importantes", commente Nart Villeneuve, spécialiste des attaques informatiques chez Trend Micro. Outre une surveillance des comptes de messagerie, les espions semblent avoir eu l'intention de sonder les ordinateurs piratés pour déterminer quel type de logiciel était utilisé. "Une fois que les pirates savent quel logiciel est installé sur l'ordinateur visé, y compris sa protection antivirus, ils peuvent concevoir une attaque précise visant tout logiciel vulnérable", souligne l'expert de Trend Micro. Selon lui, "de telles attaques ont de très bonnes chances de succès". "Surveiller le contenu des mails" Selon le Wall Street Journal, citant un responsable non identifié, les emails personnels de membres de l'administration américaine, y compris à la Maison-Blanche, ont été visés lors des attaques signalées en milieu de semaine par Google. Le quotidien ne précise pas quels étaient les responsables en question. La Maison-Blanche a précisé qu'aucun compte officiel n'avait été touché. Le directeur de l'équipe d'ingénieurs chargés de la sécurité chez Google, Eric Grosse, a indiqué dans un message posté sur un blog de la compagnie que le but de ces attaques "semble avoir été de surveiller le contenu des mails" des victimes du piratage. Jeudi, la secrétaire d'Etat Hillary Clinton avait averti que le gouvernement américain "prenait au sérieux" les allégations de Google, qu'elle a qualifiées de "très graves". Son porte-parole a déclaré vendredi que les Etats-Unis avaient fait part de leurs inquiétudes à la Chine. Pékin, pour sa part, a refusé d'endosser la responsabilité de ces piratages.

Après avis chine informaticien pro espion travic ordinateur etrangé copier messagerie hs High-tech Microsoft dévoile future version windows Hotmail yahoo mail

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste