David Guetta

David Guetta

David Guetta, né le 7 novembre 1967 à Paris, est un dj, homme d'affaires et producteur français. En 2010, il est classé 2e dans le classement 2010 DJ Mag, derrière Armin Van Buuren. Sur l'ensemble de sa carrière, il a vendu plus de 3 millions d'albums et 15 millions de singles, soit 18 millions de CD, un record pour un DJ.
Biographie Fils d'un restaurateur juif marocain 'Walid Bouherras' et d'une mère française, David Guetta débute la musique à l'âge de 17 ans en tant que disc jockey dans des boîtes de nuit locales comme la Factory. Il est parallèlement étudiant en droit. Il commence par jouer et mixer au Broad, une discothèque gay des Halles dans le centre de Paris. À l'époque, dans les discothèques, le DJ mixait caché du public : « Quand j'ai commencé à Paris, le DJ était un anonyme, un moins que rien. Un jour, je suis allé à Londres, et j'ai vu que là-bas, où la House music cartonnait déjà, toutes les lumières étaient braquées sur lui. J'ai investi toutes mes économies dans des disques d'électro et, à mon retour, j'ai passé un marché avec les patrons de boîtes qui m'employaient : je renonce à mon cachet mais, en contrepartie, je fais ma propre programmation et ma propre promo. », mentionne-t-il[6] Il sympathise avec Kien qui lui aussi travaille au Broad et a repéré son talent lors des premières soirées Acid house. Le Broad devenant trop petit face au succès de ces soirées, Kien lance, la saison d'après, les soirées hebdomadaires Unity au Rex-Club avec David Guetta aux commandes de 8 DJ confirmés dont Didier Sinclair. Sa première apparition à la télévision a lieu sur FR3 le 8 janvier 1991 dans l'émission de divertissement humoristique La Classe. Il mixe alors le titre Nation Rap avec Sidney[7]. David Guetta et Kien lancent ensuite des soirées Princess Of The World au Central l'ancien Queen et des soirées house. Début 1990, Kien et David Guetta prennent la direction artistique du nouveau club Folies Pigalle, un ancien cabaret de Pigalle. La presse commence à s'intéresser au buzz créé dans ce cabaret de Pigalle, haut-lieu de la prostitution, transformé en dancefloor. Le quartier Pigalle devient peu à peu clinquant et arty, dédié aux musiques parallèles et aux sonorités nouvelles. Ainsi, la Boule Noire, l'Élysée-Montmartre ou même le mythique Chat Noir d'Aristide Bruant deviennent autant de salles de concerts et de clubs à la mode, drainant une foule de plus en plus nombreuse. Deux ans après, Philippe Fatien fait appel à eux pour la direction artistique à l'occasion de l'ouverture du Queen sur les Champs-Elysées. David Guetta invite des DJ reconnus à venir mixer : Little Louie Vega, David Morales, DJ Pierre ou Roger Sanchez[8]. En 1994, Cathy Guetta, à l'époque serveuse travaillant aux Bains Douches, et Franck Maillot, serveur du Bal à Saint-Tropez, rejoignent l'équipe David et Kien pour les soirées du Bataclan en transformant tous les week-ends cette salle de concert en club branché à l'époque. David devient directeur du Pink Paradise avec sa femme, propriétaire du Sweet Bar à Paris ainsi que du restaurant Tanjia à Marrakech[9]. Le Bataclan servira de tremplin à David et Cathy Guetta pour reprendre le Palace. Il prendra ensuite la direction artistique d'établissements comme Les Bains Douches. En 1996, il commence à organiser des soirées à Berlin. L'année 2002 est un tournant dans sa carrière : il revend toutes les discothèques dont il est actionnaire pour se lancer comme producteur, les problèmes de toilettes et de convocations au commissariat pour des bagarres ne l'intéressant plus[10] : « J'ai pété les plombs. Je n'avais pas choisi ce métier où l'on gère des problèmes de toilettes bouchées. » ; « Un jour, je me suis rendu compte que je ne m'amusais plus. » reprend-il[

juif marocain DJ mag carrière biographie musique Disc Jockey discotheque soirée boite de nuit clip info News

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Delta electric international grossiste fourniseur distributeur