le Chupacabra Suceurs de sang de Chèvres en espagnol

le Chupacabra Suceurs de sang de Chèvres en espagnol

Créatures étranges autant qu'énigmatiques,

 

("Suceurs (de sang) de Chèvres" en espagnol), ont jeté le trouble et la terreur chez les populations de Puerto Rico puis dans presque tout le continent américain (USA, Amérique Centrale et Amérique du Sud).

 

 

Ces créatures mi-bêtes mi-démons qui paraissent sorties tout droit d'un conte pour enfants sont malheureusement bien réelles ! De très nombreux témoignages et analyses de laboratoire confirment en effet leur réalité. S'agit-il de créatures biologiques, de robots ou de cyborgs (cybernetic organisms) ? D'où proviennent-ils ? Qui les a placés sur Terre ? Et dans quel but ont-ils été déposés sur notre planète ? Autant de questions auxquelles répond notre ami le célèbre Ufologue américain George C. Andrews, grand spécialiste des Gris (le plus grand d'après Jimmy Guieu !), dans un document qu'il nous a envoyé et que nous vous transmettons aujourd'hui avec son autorisation. Voici ce qu'il nous dit : De jour en jour, le dossier Chupacabras s'alourdit. En face de l'accumulation persistante d'évidences et de témoignages provenant de diverses parties du monde (de Puerto Rico - dont les premiers rapports datent de 1995 - le Chupacabras s'est répandu à travers les Etats-Unis, le Mexique, tous les pays d'Amérique Centrale et d'Amérique du Sud, puis l'Espagne, l'Egypte, le Soudan et la Jordanie) les autorités qui persistent à expliquer le phénomène "Chupacabras" comme un animal imaginaire produit par l'hystérie collective, deviennent désormais responsables du fait que les citoyens sont laissés sans moyen de défense contre le prédateur. Les plaintes des citoyens concernés ne sont pas prises au sérieux par les autorités sous prétexte que les OVNI n'existent pas. Mais cela ne marche plus puisque trop de monde a maintenant compris que malgré ce que disent les portes-paroles gouvernementaux et médiatiques, les OVNI font partie de notre réalité quotidienne, que cela nous plaise ou non. Les Chupacabras sont, en effet, indiscutablement liés aux OVNI ! En comparant les yeux du Chupacabras avec les yeux des Gris, c'est évident qu'il n'y a pas seulement ressemblance mais parenté. A mon avis, le Chupacabras est un cyborg créé par les Gris. Je pense que c'est un Gris doté d'un corps animal capable de survivre à peu près n'importe où dans notre environnement où on trouve du sang. Un policier de Puerto Rico (le Lieutenant Jorge Rivers de la Canovanas Police) a vidé tout le chargeur de cartouches de son pistolet dans le corps d'un Chupacabras à bout portant, alors qu'il s'était subitement trouvé face-à-face avec cette créature qui dégageait une odeur comparable à un diluant de peinture (térébenthine). Le Chupacabras a néanmoins réussi à s'enfuir en trébuchant et en laissant une traînée de sang dont l'analyse a démontré la présence, à un taux élevé, de Chlorophylle ! Encore à Puerto Rico, un fermier (Jesus Sanchez de la ville de Gurabo) a surpris un Chupacabras dans sa lapinière et a réussi à lui asséner deux coups de machette alors que la créature s'enfuyait ... et cela sonnait creux, comme un tonneau ! Je pense que ce détail nous révèle leur raison d'être. Ce sont en effet des cyborgs structurés comme des tonneaux vides qui ont été fabriqués pour être d'abord lâchés dans la nature par certains OVNI et ensuite récupérés après avoir fait le plein de sang ! Selon les témoins, le Chupacabras est capable de faire de grands sauts dépassant le sommet des arbres mais aussi de voler ! Il est dépourvu d'ailes mais il a des épines le long de la colonne vertébrale comparables à la nageoire dorsale d'un poisson et ces épines changent de couleur pendant son vol ...! Ces couleurs sont semblables à celles parfois observées sur certains OVNI. A plusieurs reprises, des témoins dignes de foi ont vu des Chupacabras entrer dans des cages (poulailler, clapier ...) solidement fermées et en sortir tout aussi facilement après avoir vidé de leur sang les animaux qui s'y trouvaient ! Aucun signe d'effraction, aucune ouverture ne furent trouvés ! Les Chupacabras semblent dotés des mêmes pouvoirs paranormaux que les Gris qui sont, eux aussi, capables de traverser la matière solide comme l'attestent de très nombreux témoignages. Ce sont des prédateurs très intelligents qui sont certainement en liaison (télépathique ?) avec les pilotes des OVNI qui les ont déposés et qui les suivent discrètement pendant qu'ils sont en mission. Il est fort possible qu'il existe aussi maintenant une version marine du Chupacabras ... Des Dauphins et des Phoques trouvés morts présentaient, en effet, des blessures caractéristiques; à savoir : un ou plusieurs trous à la gorge d'une profondeur d'une dizaine de centimètres environ, s'enfonçant vers le cerveau. Le corps est typiquement vidé de son sang. Je n'ai pas encore pu le vérifier mais il parait qu'on a même trouvé des Baleines mortes présentant des blessures semblables. Au Chili, nous apprenons dans un numéro de "Sentinel News", que les indiens de la tribu Atacamenos font offrande aux OVNI d'une partie de leur bétail ! Les OVNI prennent le sang et rendent aux Atacamenos les cadavres exsangues de leurs bêtes. Il semble probable que c'est un arrangement qui existe entre-eux depuis l'Antiquité et dont l'écho s'est répandu parmi beaucoup d'autres cultures anciennes. En comparaison avec le lourd dossier des attaques contre les animaux domestiques, le dossier des attaques contre les humains reste jusqu'ici plutôt mince. Ces attaques semblent en effet très rares. Pendant la vague de Puerto Rico il y a eu des milliers d'animaux de ferme tués mais, à ma connaissance, pas un seul humain. Au Brésil, par contre, on a retrouvé des corps humains exsangues. Ces crimes ne furent pas attribués au Chupacabras mais au "Chupa-Chupa", littéralement : "Le Suceur-Suceur", autrement dit : "Le grand suceur de sang" qui n''est autre que "Le Peuple des Gris" ! Au Mexique, un pêcheur fut attaqué par un Chupacabras mais il a réussi à le mettre en fuite à coup de machette. De même, toujours au Mexique, un groupe d'hommes a fait fuir une autre de ces créatures en lui jetant des pierres. Au Chili, les avions militaires lâchent des bombes dans les zones où ces créatures ont été aperçues ! L'armée déclare que ces bombes sont destinées à tuer les vautours ! Est-ce qu'ils prennent leurs concitoyens pour des idiots ? Cela démontre comment le cover-up rend impossible le secours mutuel en cas d'urgence. Au lieu de collaborer ouvertement avec les fermiers affligés par ces agressions, les militaires sont obligés de leur mentir et de les tenir à l'écart des opérations. Ce serait bien plus efficace si les militaires et les fermiers pouvaient travailler ensemble ouvertement, sans être dans l'obligation de se mentir l'un à l'autre, en faisant semblant que tout est normal. Liliana Nu Fez O a réalisé un reportage intéressant sur les attaques contre les humains mais malheureusement ce reportage présente d'énormes lacunes. Un Chupacabras aurait ordonné à quatre femmes, par télépathie, de se coucher au sol et celles-ci auraient obéi à cet ordre. Et alors ? Que s'est-il passé ensuite ? Si il n'y a rien eu d'autre, s'il n'y a eu ni prélèvement de sang, ni viol de ces femmes, l'incident ne constitue pas une attaque ! Quand le Chupacabras a ordonné à une autre femme de pousser son fiancé dans le vide, quel en fut le résultat ? Son fiancé est-il toujours en vie ? Il me semble que l'on doit remplir ces lacunes avant d'accepter ce témoignage. C'est bien dommage. Comme le phénomène OVNI, le phénomène Chupacabras se manifeste par vagues qui déferlent sur de nombreuses régions du monde. Tôt ou tard ce sera au tour de la France ! Mais ... cela ne s'est-il pas déjà produit dans le Passé ? Je pense, par exemple, que "le Loup des Vosges" était le même phénomène mais qu'à cette époque les Gris ont utilisé un autre modèle de cyborg qui ressemblait à un grand chien. On doit s'y préparer aujourd'hui. Il faut que les policiers et les militaires, munis d'armes plus performantes que les fusils de chasse, portent secours ouvertement aux fermiers qui seront affligés par ce fléau, au lieu de les tourner en dérision sous prétexte que les OVNI ne sont que du bla-bla-bla, du tra-la-la, du ha-ha-ha, traitant les victimes comme des rigolos, les traumatisant ainsi encore davantage. Des milliers de cadavres exsangues d'animaux domestiques ne s'expliquent pas par le folklore. Le danger est réel et si nous ne faisons pas face en pleine conscience des faits, nous ne survivrons pas à l'épreuve. Jusqu'ici, les Gris ont lâché les Chupacabras en petits nombres. A-t-on pensé à l'effet que cela produirait si ils se mettaient à les lâcher en grands nombres !? Ou si on les programmait pour récolter le sang humain également !? Est-ce que nous allons rester dans l'ignorance et réagir par la surprise et la terreur panique ? Ou est-ce que nous allons nous comporter de façon réfléchie et efficace, en toute connaissance de cause ? Notre survie en dépend Cet article de George Andrews nous apporte d'étonnantes informations sur ce sujet passionnant et peu connu en Europe qu'est le phénomène "Chupacabras". L'avertissement qu'il nous donne en fin de texte fait froid dans le dos ...! Les gouvernants se fichent bien de ce qui peut nous arriver et plus encore de ce qui arrive aux animaux. On ne peut compter que sur nous-mêmes. L'hypothèse de George Andrews sur la nature et l'origine des Chupacabras est tout-à-fait logique et même très probable. Les Chupacabras seraient des cyborgs, c'est-à-dire des organismes cybernétiques, mi-biologiques mi-électroniques, dirigés à distance par les Gris. C'est effectivement tout-à-fait possible... Comme les Gris, les Chupacabras ont un sang à base de Chlorophylle et des organes réduits au minimum en nombre et en taille (leur corps est presque vide, il sonne creux comme un tonneau !). Toutefois, l'odeur de Térébenthine détectée par un policier de Puerto Rico qui avait tiré sur l'un d'eux, ne prouve pas qu'ils sont plus mécaniques que biologiques mais plutôt que leur biologie à un côté Végétal nettement prononcé. Pourquoi ? Eh bien, parce que la Térébenthine est une Résine Végétale à base de Terpènes à poids moléculaires élevés. Il existe de nombreuses Térébenthines ou Résines que l'on trouve, sur Terre, essentiellement chez les Conifères appelés "résineux" pour cette raison. La distillation des Térébenthines ou Résines donne l'essence de Térébenthine qui est composée des Terpènes aux poids moléculaires les moins élevés et un résidu solide appelé Colophane qui est composé, lui, des Terpènes aux poids moléculaires les plus élevés et que les violonistes utilisent pour augmenter l'adhérence de leur archet sur les cordes de leur instrument. L'odeur de Térébenthine est donc une odeur végétale et donc tout-à-fait biologique Les Chupacabras seraient donc des créatures dont la biologie est mi-animale mi-végétale. Ils possèderaient un coeur, un système circulatoire, des poumons, des cartilages , une peau, un cerveau ... comme les Animaux et seraient dotés d'un métabolisme non-digestif photosynthétique, d'un "sang" à base de Chlorophylle, de tissus organiques imprégnés de Terpènes (Térébenthines) ... comme les Végétaux. Exactement comme les Gris d'après les nombreux témoignages sérieux recueillis sur eux ! Ces créatures hybrides auraient donc très probablement été fabriquées par génie génétique à partir de cellules vivantes prélevées sur un Gris et reproduites en un certain nombre d'exemplaires par clonage qui est, comme l'on sait, leur spécialité. Il leur a certainement fallu de longues années de recherche et de nombreux essais pour en arriver aux Chupacabras que l'on connaît. Chaque clone a été bardé d'implants électroniques et probablement de prothèses cybernétiques (yeux, épines dorsales, etc ...) où seraient logés des caméras, des appareils anti-gravitationnels et des élévateurs de fréquence moléculaire corporelle pour les diriger, les faire voler et leur permettre de traverser la matière solide. Comme le pense George Andrews, les Chupacabras seraient destinés à recueillir le sang des animaux et éventuellement des humains dont les Gris ont besoin pour se nourrir et extraire des Enzymes, des Hormones et des Anti-Corps pour leur organisme dégénéré et défaillant incapable de les synthétiser. Dans le Passé, des cyborgs collecteurs de sang ont dû être expérimentés par les Gris avec de nombreux échecs. La fameuse Bête du Gévaudan qui mit toute la France en émoi au XVIIIe siècle, sous le règne du roi Louis XV, et dont on parle encore aujourd'hui au XXIe siècle, était peut-être un de ces cyborgs ratés car beaucoup trop agressifs. Cette "Bête" commença à faire parler d'elle en 1764 dans le Centre de la France, dans la région du Gévaudan. Elle fit plus de 150 victimes, principalement des femmes et des enfants et elle ne fut jamais capturée ni tuée malgré les énormes moyens mis en place pour la repérer et l'abattre. Toutes les hypothèses ont été émises : Loup géant, Loup enragé, Loup-Garou, Chien monstrueux, Dragon, Démon, Sérial Killer ... mais aucune ne tient à l'analyse La Bête du Gévaudan était-elle un cyborg, un énorme clone de Loup monstrueux (!) à la fois génétiquement modifié et bourré d'implants électroniques que les Gris auraient fabriqué puis lâché dans la région du Gévaudan, dans le Massif Central, département de la Lozère (au XVIIIe siècle, le Gévaudan était une région de la province du Languedoc) ? C'est bien possible ... Ce Loup-cyborg se serait montré beaucoup trop violent et difficilement contrôlable. Les Gris l'auraient alors finalement récupéré (en 1767) et l'auraient détruit. Il aurait ainsi été éliminé avant que les louvetiers du roi ne le repèrent et ne l'abattent. Il aurait donc échappé à tous les pièges, à toutes les ruses des chasseurs les plus expérimentés et aurait tué toutes les personnes qu'il a agressées, ne laissant que de rares témoins tellement horrifiés par le déchaînement de violence déployé par ce monstre qu'ils étaient incapables d'en donner une description précise et objective. Jamais il ne fut attrapé, jamais il ne fut tué par l'un de ses poursuivants, jamais on ne sut qui il était ... Mais tout s'explique si l'on pense qu'il s'agissait d'un cyborg dirigé par les Gris ! Les cyborgs fabriqués aujourd'hui par les Gris et connus sous le nom de "Chupacabras" sont moins agressifs et mieux contrôlables que les premiers cyborgs qui étaient en fait râtés et absolument terrifiants. Mais si, comme le prédit George Andrews, les Gris modifient leurs cyborgs pour qu'ils s'attaquent aux hommes, l'horreur du Passé redeviendra alors une réalité présente !

monstre insolite avreux Le plus grans animal animaux non répertorier méchant tué vache troupeau paranormal etrange creature

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste