Que pensez vous de la Prime aux salariés

Que pensez vous de la  Prime aux salariés

Une prime pour tous les salariés des entreprises versant des dividendes à leurs actionnaires : le projet est sérieusement à l'étude au gouvernement. Reste à savoir quand cette mesure pourrait être mise en œuvre. Invité dimanche soir du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, le ministre du Travail Xavier Bertrand a annoncé qu'il pourrait y avoir une loi "avant l'été". "Les arbitrages vont avoir lieu dans les jours qui viennent". Selon le ministre, ce pourrait être "une prime directe" ou "une prime d'intéressement" par exemple. "On peut imaginer des exonérations, fiscales pour l'entreprise et sociales pour les salariés, à hauteur de 1000 euros", a-t-il encore suggéré. Cette mesure concernerait "les entreprises dans lesquelles il y a des dividendes qui progressent. On sait pertinemment que celles qui sont principalement concernées sont les grandes entreprises". Pour "les autres entreprises, il faut que ce soit les salaires qui bougent", a précisé le ministre. "La priorité c'est la question des salaires" dans toutes les entreprises, a-t-il souligné. 1000 euros... ou pas Mais pour la ministre de l'Economie, le montant de cette prime ne doit pas être fixé par la loi. "Je ne pense pas qu'on puisse lui donner un caractère obligatoire dans son montant. Ce à quoi nous réfléchissons actuellement, c'est la chose suivante : un mécanisme d'exonération de charges sociales pour que les entreprises puissent payer des primes exceptionnelles à leurs salariés, à titre négocié", a précisé Christine Lagarde sur LCI. Elle ajoute que les exonérations de charge porteraient uniquement sur les primes qui seraient versées, de telle façon que le mesure ne viendrait pas réduire les recettes du budget de l'Etat. La ministre a aussi écarté l'idée d'une exemption pour les TPE (très petites entreprises). Jeudi, François Baroin avait indiqué qu'il était désormais "acté" qu'une loi de finances rectificative en juin comprendrait des mesures pour que "les salariés profitent pleinement et mieux de l'augmentation" de ces bénéfices. Le Medef comme la CGPME se sont dits hostiles l'idée d'une prime fixe contre dividendes, tandis que les syndicats ont déploré qu'elle ne concerne que les salariés des plus grandes entreprises. "C'est très important de mon point de vue que les montants, les modalités, la façon dont tout cela s'organise soit négocié entre d'une part les patrons et d'autre part les représentants des salariés", leur répond Christine Lagarde. La patronne du Medef, Laurence Parisot, a jugé "rassurants" les propos de la ministre de l'Economie. "Reste à voir le mécanisme qui pourrait être envisagé par le gouvernement dans cette idée de lien avec la distribution de dividendes", a toutefois ajouté la présidente du patronat.

News Dimanche ministre travail gouvernement loi prime montant obligatoire chiffre 1000 euros évoqué

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste