Karim Benzema L'Algérie c'est mon pays, personne me forcera à chanter La Marseillaise.

Dans Téléfoot dimanche puis mardi après-midi avec Luis Fernandez sur RMC, Karim Benzema a expliqué qu'on ne le « forcera pas à chanter La Marseillaise. » Des déclarations qui ont provoqué l'ire du FN et de polémistes habitués à donner des leçons de patriotisme à ces footballeurs qui ne respectent pas le maillot et leur pays. Quitte à surjouer la mauvaise foi et voir le mal là où il n'y en a pas.

 

Après Ben Arfa, Nasri, M’Vila, les bons petits Blancs convertis à l’islam comme Ribéry, il ne manquait plus que Benzema. Voilà, c’est fait. Depuis lundi, les déclarations de l’attaquant du Real recueillies par Luis Fernandez et diffusées à l’occasion du « Luis Attaque » de mardi après-midi ont relancé le débat sur « ces footballeurs ingrats et surpayés qui ne respectent pas le maillot ». Dans l’interview, réalisée il y a quelques jours en Espagne, Benzema se sort, peut-être maladroitement, d’une question sur les raisons pour lesquelles il ne chante pas La Marseillaise avant les matchs de l’équipe de France : « Si je mets trois buts, je pense qu'on ne va pas dire à la fin du match que je n'ai pas chanté La Marseillaise. C'est ça, le souci, c'est parce que ça fait un moment que je n'ai pas marqué en équipe de France. Ça n'a rien à voir avec ce que j'ai entendu, comme quoi je n'aime pas l'équipe de France. Il faut se calmer. J'aime bien l'équipe de France. L'Algérie c'est mon pays, la France c'est juste pour le côté sportif»

 

scoop 2014 France muslman algerie insolite foot

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Delta electric international grossiste fourniseur distributeur