Attaque de l'armée ( Syrie )

 Attaque de l'armée ( Syrie )

Selon l'Organisation nationale des droits de l'Homme, 95 personnes ont été tuées dimanche matin lors d'une attaque de l'armée dans cette ville symbole de la lutte contre le régime de Bachar al-Assad
95 personnes ont été tuées dimanche dans l'attaque de l'armée à Hama, dans le centre de la Syrie, a annoncé à l'AFP Ammar Qourabi, le président de l'Organisation nationale des droits de l'Homme. Selon lui, au total, les attaques de l'armée dans plusieurs villes de Syrie ont fait dimanche 121 morts et des dizaines de blessés, dont de nombreux dans un état grave. "L'armée et les forces de sécurité ont lancé une attaque sur Hama et ouvert le feu sur des civils, faisant 95 morts", a-t-il déclaré, affirmant disposer déjà d'une liste de 62 noms. Par ailleurs, selon lui "19 personnes ont été tuées à Deir Ezzor (est), six autres sont mortes à Harak (sud) et une à Boukamal (est)". Le pouvoir tente depuis plusieurs semaines de soumettre Hama, ville rebelle située à 210 km au nord de Damas, qui a connu plusieurs immenses manifestations contre le pouvoir réunissant plus de 500.000 personnes, selon des militants. Hama est un symbole de la lutte contre le régime depuis la terrible répression en 1982 d'une révolte du mouvement interdit des Frères musulmans contre le président Hafez al-Assad, père de Bachar, qui avait fait 20.000 morts. Depuis le début de la contestation le 15 mars, la répression a fait quelque 2.000 morts, dont plus de 1.600 civils, selon les ONG.

guerre militaire armé bombe Bachar Al Assad Musulmans frere militants immenses manifestations damas harak Boukamal

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste