Un gendarme qui a fauche un groupe d'écoliers

Que pensez vous du gendarme qui a fauché un groupe d'écoliers

Le gendarme qui a fauché lundi un groupe d'écoliers, tuant une fillette, a été mis en examen mardi et remis en liberté sous contrôle judiciaire. "Effondré", il a reconnu avoir "complètement perdu le contrôle du véhicule", mais on ignore encore comment.

Le gendarme est "complètement effondré", selon le procureur. "Il m'a fait savoir par l'intermédiaire de son avocat qu'il était particulièrement mortifié par cette situation et qu'il aurait bien voulu pouvoir rencontrer les familles pour leur parler". Le gendarme qui a fauché lundi un groupe d'écoliers à Joué-lès-Tours, tuant une fillette et blessant gravement 6 enfants, a été "mis en examen pour homicide involontaire et blessures involontaires et défaut de maîtrise d'un véhicule", a indiqué mardi le procureur de la République de Tours. Père de famille de 34 ans, ce gendarme "très bien noté par sa hiérarchie", a été laissé en liberté sous contrôle judiciaire. Joué-les-Tours : Guéant présente les "excuses" de la gendarmerie Un véhicule de gendarmerie fauche un groupe d'enfants Vidéo 2min 16s Des enfants fauchés par une camionnette de gendarmerie : le choc - 2min 16s Joué-les-Tours : Guéant présente les "excuses" de la gendarmerieLundi, une camionnette banalisée de gendarmerie a fauché un groupe d'élèves de primaires, tuant une fillette de huit ans. Les ministres de l'Intérieur et de l'Education nationale se sont rendus sur place mardi. Publié le 31/05/2011 Un véhicule de gendarmerie fauche un groupe d'enfantsUne fillette est décédée et 10 enfants ont été blessés, dont 7 gravement, dans l'accident lundi après-midi à Joué-les-Tours, où une marche silencieuse a eu lieu en soirée. Claude Guéant et Luc Chatel se rendent sur place mardi matin. Publié le 30/05/2011 Des enfants fauchés par une camionnette de gendarmerie : le chocLe bilan est très lourd : un mort, une fillette de huit ans, et 10 blessés, dont 7 graves. Un fourgon de gendarmerie a percuté lundi un groupe d'une vingtaine d'écoliers, âgés de 6 à 11 ans, près de Tours. Joué-les-Tours est sous le choc. Publié le 30/05/2011 Accident près de Tours : "Toutes les excuses" de la gendarmerieLe ministre de l'Intérieur Claude Guéant a présenté mardi "toutes les excuses" de la gendarmerie aux familles des victimes, au lendemain de l'accident d'une camionnette de la gendarmerie qui a coûté la vie lundi à une fillette à Joué-les-Tours et blessé grièvement 6 enfants. Publié le 31/05/2011 Plus d'infos Revenant sur les circonstances de l'accident, survenu lundi vers 15h à la sortie du rond-point de la Gitonnière à Joué-les-Tours, le magistrat a indiqué que le gendarme a reconnu avoir "complètement perdu le contrôle du véhicule" après que la roue arrière droite de son Peugeot Boxer a heurté le trottoir. Aucune trace de freinage n'a été relevée sur les lieux de l'accident, a ajouté M. Varin, qui a précisé que le gendarme avait évalué sa vitesse à "30-40 km/h" au moment du drame. "Il s'explique très mal" ce qui s'est passé, a-t-il dit. Roses blanches Les analyses sanguines ont confirmé que le gendarme n'était pas en état d'alcoolémie et n'avait pas consommé de stupéfiants. "A priori", il ne téléphonait pas au moment de l'accident, a souligné le procureur. M. Varin a par ailleurs confirmé qu'aucune trace d'huile n'avait été retrouvée sur les lieux de l'accident, contrairement à ce qu'avaient indiqué de premières informations officielles. Une trace de gasoil "qui semble accompagner la trajectoire du véhicule" a été détectée, mais elle pourrait avoir été provoquée par une fuite consécutive à l'accident, selon lui. Sur les 23 enfants impliqués dans l'accident, tous âgés de 9 et 10 ans, douze ont subi des blessures "physiques", a-t-il précisé. La fillette décédée, Mélanie, était âgée de 10 ans, et non 8 comme indiqué précédemment, selon lui. Les deux enfants hospitalisés dans un état critique sont dans un état "stable" selon les médecins, a indiqué le procureur. Quatre autres écoliers souffrent de blessures graves, notamment des fractures. Plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées mardi après-midi sur les lieux du drame. Deux enfants sortis indemnes de l'accident ont déposé des roses blanches au pied d'un arbre percuté par la camionnette. Une "marche blanche" est par ailleurs prévue mercredi après-midi.

école mort accident Joué-lès tours fillette de dix ans blessant Grièvement six autres actualité insolite

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

mosrida
  • 1. mosrida | 14/07/2011
Je pense ke les flic devrais arreter et d'arreter d'abuser leur pouvoir ! Tout le temps y mete leur girophar mais ya jamais rien faut qu'il arrete et vite pasque sa deviens Enormement dangereux pour nous on a des goss a nourir et a loger

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste