Des gendarmes roule en coupé Mercedes confisqué à un chauffard

Des gendarmes roule en coupé Mercedes confisqué à un chauffard

Les gendarmes de la brigade d'intervention rapide de Lorient roulent depuis peu dans une Mercedes dernier cri confisquée à un chauffard, a indiqué François Savy, le préfet du Morbihan.
Cette Mercedes CLS 350, qui peut monter à 250 km/h en 14 secondes et se vend neuve plus 60.000 euros, a été équipée des avertisseurs sonores et lumineux réglementaires. La voiture banalisée sera pilotée exclusivement par trois gendarmes formés au pilotage. Le coupé a été "confisqué à un automobiliste contrôlé en grand excès de vitesse qui roulait sans permis", a précisé le préfet lors d'un point-presse. "Nous ne voulons pas faire peur aux automobilistes mais avec la Mercedes, nous allons mieux travailler", a expliqué le capitaine Cousi, commandant de l'escadron départemental de sécurité routière du Morbihan. "Elle servira à cibler les comportements routiers dangereux et les infractions à la conduite les plus graves", comme la conduite en téléphonant ou les dépassements par la droite, a-t-il poursuivi. La loi d'orientation et de programmation pour la sécurité intérieure (Loppsi), adoptée il y a quelques mois à l'Assemblée nationale, prévoit que les biens saisis puissent être attribués au service de police ou de gendarmerie qui a mené l'enquête. La saisie et l'affectation du véhicule ont été décidées par le tribunal de grande instance de Lorient, a précisé le cabinet du préfet

police gendarme brigade interventionsécurité routiére service enquête Permis a point l'Assemblée Nationale

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste