Une minute de silence pour les victimes a Norvège

 Une minute de silence pour les victimes a Norvège

Durement choqué par le drame de vendredi, le pays a observé une minute de silence à midi. Les drapeaux ont également été mis en berne.
La minute de silence a duré cinq bonnes minutes. Toute la Norvège a rendu hommage lundi à la mémoire des victimes de l'attentat à la bombe d'Oslo et de la tuerie dans l'île d'Utoya qui ont fait plus de 90 morts vendredi. "En souvenir des victimes, je déclare une minute de silence dans tout le pays", a dit le chef du gouvernement, vêtu de noir à l'Université d'Oslo. Norvège: fin de la première audience avec le suspect Norvège : le suspect n'encourt que 21 ans de prison, début de polémique La Norvège découvre l'ampleur de la tragédie : 92 morts Récits du carnage au bord du lac en Norvège Norvège : les images de l'attentat d'Oslo Vidéo 2min 7s Drame en Norvège : l'audience se tiendra à 13h - 2min 7s Norvège: fin de la première audience avec le suspectAnders Behring Breivik, qui a admis être l'auteur du carnage qui a fait 93 morts en Norvège vendredi, a quitté le tribunal d'Oslo après sa première comparution devant un juge en vue d'une mise en détention provisoire. Publié le 24/07/2011 Norvège : le suspect n'encourt que 21 ans de prison, début de polémiqueFace à l'horreur, des voix s'élèvent pour réclamer un durcissement de la peine maximale de prison prévue par le Code pénal norvégien. Certains réclament le rétablissement de la peine de mort. Publié le 24/07/2011 La Norvège découvre l'ampleur de la tragédie : 92 mortsLe pays est plongé dans un cauchemar samedi au lendemain de la double attaque qui a fait au moins 92 morts, victimes du carnage commis par un tireur isolé dans une île quelques heures après un attentat à Oslo. Publié le 23/07/2011 Récits du carnage au bord du lac en Norvège<b> Témoignages - </b> Alors que les coups de feu résonnaient, les jeunes cherchaient désespérement un abri, certains fuyant dans les bois, d'autres plongeant dans le lac Tyrifjord au nord-ouest d'Oslo. Publié le 23/07/2011 Attentat d'Oslo : la communauté internationale atterrée<b> Réactions -</b> "Acte odieux", "lâcheté", attentat "inacceptable"... Les réactions au sein de la communauté internationale n'ont pas tardé après les deux attentats qui ont frappé la Norvège vendredi, faisant au moins 91 morts. Publié le 22/07/2011 Drame en Norvège : l'audience se tiendra à 13hL'audience du suspect numéro 1 des attentats et de la fusillade de vendredi à Oslo se tiendra ce lundi à 13h. La police a demandé le huis clos. Le suspect, lui, souhaitait une audience publique. Il devrait plaider non-coupable. Publié le 25/07/2011 Norvège : zoom sur le contexte politiqueSur internet, le suspect se disait attiré par l'extrême-droite norvégienne. Sur le plan politique, la droite de la droite a beaucoup progressé ces dernières années, dans ce petit pays qui compte moins de 5 millions d'habitants. Mais les groupuscules extrémistes n'étaient pas considérés comme une menace sérieuse. Publié le 23/07/2011 Tragédie en Norvège : un "fondamentaliste chrétien" suspectéLa police interrogeait samedi un "fondamentaliste chrétien" suspecté d'être l'auteur du carnage la veille qui a fait au moins 91 morts à Oslo et dans ses environs. Publié le 23/07/2011 La Norvège plongée dans un cauchemarC'est le choc en Norvège samedi au lendemain de la double attaque qui a fait au moins 91 morts, victimes du carnage commis par un tireur isolé dans une île proche d'Oslo quelques heures après un attentat à la bombe au coeur de la capitale norvégienne. Publié le 23/07/2011 Un paysage de désolation à OsloBâtiments défigurés, trottoirs jonchés de débris de verre? La ville d'Oslo, habituellement paisible, offrait samedi un spectacle de désolation urbaine après l'explosion vendredi d'une bombe dans le quartier des ministères. Publié le 23/07/2011 Norvège : "Un rapport sur l'extrême-droite avait alerté les autorités"Selon l'envoyé spécial de TF1 en Norvège, les interrogations portent désormais sur d'éventuelles connexions entre groupuscules d'extrême-droite norvégiens et leurs homologues suédois et russes. Publié le 23/07/2011 Norvège : Utoeya, l'île du cauchemarC'était une tuerie méthodique, planifiée, très bien organisée, et le bilan est très lourd: 85 morts sur l'île de Utoya en Norvège. Il s'ajoutent aux 7 morts de l'attentat d'Oslo. Le massacre a duré près de 2h, et les témoignages des rescapés sont terrifiants. Publié le 23/07/2011 Drame à Oslo : "Les Norvégiens sont restés très calmes"A leur retour d'Oslo, des touristes français ont raconté après leur arrivée à Roissy samedi ce qu'ils ont vu sur place. Publié le 23/07/2011 La Norvège en état de chocLa tuerie de l'île d'Utoeya est bien liée d'après la police à l'attentat qui a frappé Oslo 1h plus tôt. La bombe a fait 7 morts, dans le quartier des ministères. Au lendemain du drame, la Norvège est un pays sous le choc, en deuil. Publié le 23/07/2011 Norvège : les images de l'attentat d'Oslo<b> En images -</b> L'attentat à la bombe a fait au moins 11 morts vendredi. Dans la foulée, une fusillade meurtrière a éclaté près de la capitale norvégienne. Publié le 22/07/2011 Plus d'infosTous(15)Infos(6)Vidéos(9)Trier : Les plus récentsLes plus vus2min 7s Vue : 817 fois Drame en Norvège : l'audience se tiendra à 13hPublié le 25 juillet 2011 L'audience du suspect numéro 1 des attentats et de la fusillade de vendredi à Oslo se tiendra ce lundi à 13h. La police a demandé le huis clos. Le suspect, lui, souhaitait une audience publique. Il devrait plaider non-coupable. Vue : 18 029 fois Norvège: fin de la première audience avec le suspectPublié le 24 juillet 2011 Anders Behring Breivik, qui a admis être l'auteur du carnage qui a fait 93 morts en Norvège vendredi, a quitté le tribunal d'Oslo après sa première comparution devant un juge en vue d'une mise en détention provisoire. Vue : 43 248 fois Norvège : le suspect n'encourt que 21 ans de prison, début de polémiquePublié le 24 juillet 2011 Face à l'horreur, des voix s'élèvent pour réclamer un durcissement de la peine maximale de prison prévue par le Code pénal norvégien. Certains réclament le rétablissement de la peine de mort. Précédent12345Suivant De nombreux Norvégiens s'étaient donnés rendez-vous devant la cathédrale d'Oslo, où un tapis de fleurs recouvrait le parvis. Les voitures se sont immobilisées et les conducteurs sont sortis dans la rue, se tenant debout sans le moindre geste. Seuls bruits audibles, les cris des mouettes survolant la ville en deuil et les aboiements d'un chien au loin. "C'est un événement tragique, voir tous ces jeunes gens mourir du fait de la folie d'un homme. Cette minute de silence est importante, pour que toutes les victimes et leurs familles sachent que nous pensons à eux", explique Sven-Erik Fredheim, un mécanicien de 36 ans, rencontré peu avant midi dans la foule émue. Un peu plus loin, Anetta Ronningen, une enseignante de 32 ans, confirme. "Cette minute de silence était nécessaire pour les morts et leurs famille. Cette journée sera à l'avenir une journée importante en Norvège après l'horreur qui s'est produite." Des hommages similaires ont eu lieu au même moment en Suède, en Finlande et au Danemark, signe du choc que ressent la Scandinavie depuis le carnage de vendredi. Recueillement dans les institutions européennes Les institutions européennes ont observé lundi à midi une minute de silence en hommage aux victimes du carnage commis vendredi dernier en Norvège. "Soyons tous unis avec la Norvège", a déclaré, au nom de la Commission européenne, la commissaire aux Affaires maritimes et à la Pêche Maria Damanaki, avant d'inviter les journalistes couvrant le point de presse quotidien de la Commission à observer une minute de silence. Une minute de silence a également été observée au Conseil européen

attaques attentat Oslo aur&eacute;lie fouquet barack obama capitale norv&eacute;gienneetats unis google Mark zuckerberg myspace Nantes nicolas sarkozy policiers r&eacute;seaux sociaux Twitter utoeya youtube

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

FrøkenVal
  • 1. FrøkenVal | 25/07/2011
Merci pour le récapitulatif des évènements, mais l'heure est au deuil. Ce qui c'est passé à Oslo Et Utøya ne doit pas être pris à la légère en effet. Il est très dur de voir un peuple entier pleurer ses morts, mais quoi qu'il est soit il faudra relever la tête. Les Norvégiens peuvent être fiers d'eux, ils ont des enfants courageux! Ja vi Elsker Norge! (Oui nous aimons la Norvège!)

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

BLED nouvelle marque de prêt-à-porter

Bled site officiel des journaliste